Le pic de chaleur annoncé ce vendredi va nous faire transpirer à grosses gouttes. Il existe toutefois quelques solutions pour y remédier.

Même notre fidèle déodorant ne pourra plus rien pour nous. La chaleur monte et le thermomètre grimpe, et que dire de notre transpiration… abondante. Au bureau, à la maison ou à l’extérieur, rien de plus gênant que de se sentir ruisseler du matin au soir. Pour éviter le coup de chaleur, notre corps cherche à s’adapter et maintenir à tout prix sa température centrale stable, autour de 37 degrés, mais parfois il ne peut rien quand la température nous accable. Heureusement, ces quelques conseils devraient endiguer (un peu) le phénomène.

Maintenir son logement frais

Si passer la journée devant son ventilateur est forcément tentant, il y a d’autres solutions pour rester au frais. Le tout, sans mettre la climatisation. Placer vos plantes près des fenêtres, tirer les rideaux ou encore aérer votre domicile durant la nuit seront autant d’alliés qui serviront à calmer la température entre quatre murs. Et pour plus d’idées afin de ne pas suer chez soi, on a même un article dédié par ici.

Éviter certains aliments

Souvent sonné ou l’appétit coupé par les fortes chaleurs, il est parfois difficile de savoir quoi mettre dans son assiette (et son estomac). Si les experts recommandent de privilégier les aliments à forte teneur en eau (laitue, concombre, tomate, pastèque), ils pointent aussi du doigt toute une série à éviter. Du moins si l’on ne veut pas étouffer sous des températures proches de 35°C… Parmi ceux-ci, on retrouve notamment les frites, la viande rouge ou encore le fromage.

S’habiller léger

Garder le style sans laisser passer les gouttes, c’est possible. Coton, chanvre et lin seront vos meilleurs alliés. Ce dernier est même particulièrement efficace grâce à ses vertus thermorégulatrices. Pour ces mesdames, la soie, la mousseline, et la dentelle leur assureront d’être élégantes malgré les fortes chaleurs. Au contraire : polyester, polyamide ou autre acrylique sont à proscrire.

S’hydrater correctement

On pourrait presque se l’écrire sur un post-it en ces temps de canicule : penser à boire, beaucoup. Du moins plus que d’habitude (et régulièrement) afin d’éviter la déshydratation et la peau toute moite. Mais parce qu’il nous arrive encore d’oublier, notre corps est là pour nous rappeler à l’ordre lorsque l’on est déshydraté. Et s’il vaut mieux prévenir que guérir, certains signaux nous alertent lorsqu’il faut faire attention : si vous avez mal de tête, un vertige ou le coeur qui s’emballe, buvez tout de suite. Autre astuce : buvez de l’eau tempérée, car une eau trop fraîche produira inévitablement une production de chaleur au sein de votre organisme.
Lire aussi > 3 recettes d’eau infusée et vitaminée pour mieux résister à la canicule

Éviter les excitants

Enchaîner les cafés toute la journée n’a rien de bon. Mais c’est encore pire quand les températures dépassent les 30 degrés. Idem pour le thé. Les épices ainsi que l’alcool augmentent également notre tension… et notre transpiration. À consommer avec modération, donc.
Penser à l’aloe vera

C’est une plante magique et un antiseptique naturel. Appliqué en gel sur les aisselles, l’aloe vera hydrate, resserre les pores et neutralise même les mauvaises odeurs. Parfait pour ceux qui souffrent d’hypersudation.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.