Ignorée, abandonnée, meurtrie, même par ses proches, son coeur a craqué 

Sujet à d’énormes pressions et critiques de la part de ses proches, ses amis et ses fans qui commencent à prendre des distances avec la chanteuse et ses filles. Abandonnée par tout le monde son cœur s’est emballé, il n’a pas pu supporter, il aurait cédé.

Pourtant, avant ce tragique et regrettable accident, la chanteuse a lancé un cris de cœur un sos, via les réseaux sociaux, à l’endroit de ses fans, ses proches, les invitant à pardonner»Vous n’êtes pas parfaits, nul n’est pas parfait », a expliqué l’interprète de Ma philosophie en story sur Instagram, avant de poursuivre, « si Dieu pardonne, alors qui suis-je pour juger ? Parfois on fait de son mieux mais on le sait, le mieux est très souvent l’ennemi du bien ».

Le mari de la chanteuse est soupçonné d’avoir fourni de faux permis de conduire à plusieurs célébrités, avec l’aide de trois fonctionnaires de la préfecture de police. Il est poursuivi, ainsi que cinq autres prévenus, pour corruption et modification frauduleuse d’un système de données mis en œuvre par l’Etat, Patrick Antonelli, accusé d’avoir aidé de riches clients à obtenir de vrais-faux permis (sans passer les épreuves).

Parmi les clients du mari d’Amel Bent figuraient plusieurs personnalités comme l’animateur Ali Baddou et les footballeurs Jérémy Ménez et Layvin Kurzawa. Mais également des notables de Neuilly et des membres de la communauté asiatique. Patrick Antonelli risque jusqu’à dix ans de prison pour « corruption active » ainsi qu’une amende pouvant aller jusqu’à un million d’euros.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.