Malgré les bruits désagréables, Alain Delon s’accroche, il ne serait pas le genre à se laisser périr. Il le confirme en donnant enfin signe de vie. L’illustre acteur brise enfin le silence.

Ici Paris livrait de bien tristes nouvelles de l’acteur de 85 ans, qui se laissait mourir après avoir été fragilisé par un double AVC survenus l’été dernier. Dans la dernière photo partagée sur Instagram par son fils Alain-Fabien Delon sur Instagram, l’acteur était assis sur un fauteuil.
Il n’était pas cloué sur un lit d’hôpital.

« Difficile ne de pas remarquer des cernes encerclant des yeux azur, ni la fatigue chiffonnant son beau visage’, glissait la publication, prétendant même plus loin qu’il se laissait mourir.
Un autre ragot prétendait même qu’il aurait perdu certaines facultés dont celles de la parole, et serait par ailleurs incapable de se déplacer.
Ce serait quelques une des conséquences terribles de l’AVC.

Fort heureusement, cette rumeur semble se dégonfler. Récemment, il aurait félicité de vive voix Jean-Paul Belmondo pour son anniversaire, et cette semaine de réagir dans un message adressé à l’AFP à la disparition de son ami, l’écrivain Roger Borniche, ancien policier reconverti en romancier de polars.
L’ami de l’acteur émérite a perdu la vie à l’âge de 101 ans.
« Je suis très triste… C’était un copain, un pote… », a-t-il indiqué.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.