Brigitte Bardot est réputée pour la violence de ses propos, mais cette fois, la coupe semble pleine. L’avocate attitrée des animaux et l’une des plus importantes icônes de beauté de la France a décidé de mettre les points sur i. A l’antenne de Sud Radio, elle est invitée par l’émission pour répondre à des questions d’ordre politique. Elle a donc parlé des thèmes du moment à savoir le président de la République, le rôle de la police nationale, la mise en place du nouveau gouvernement… Sa déclaration raciste fait suite à la polémique qui lui avait explosé en plein visage il y a quelques mois. Elle tenait également à rendre un hommage aux forces de l’ordre qui assurent notre sécurité.

Brigitte Bardot, un discours d’extrême droite ?

Si vous écoutez son interview, vous pourrez réellement constater qu’elle était très énervée sur Sud Radio. Elle est écoeurée, mais également épouvantée par tout ce qui peut se produire en France.
L’ancienne actrice est convaincue que le pays est gouverné par des lâches alors que Jean Castex a pris les commandes du poste de Premier ministre. Le nouveau gouvernement est également instauré alors que certains ministres ont été remerciés comme Édouard Philippe et Christophe Castaner.

Pour Brigitte Bardot, nous sommes soumis à une partie de la France qui n’appartient plus à la France. Elle est convaincue qu’il est scandaleux de laisser le gouvernement agir de la sorte, car pour l’ancienne actrice, il est temps de réagir. En effet, elle avoue qu’il y a des jours où elle a cette envie de quitter le sol français alors qu’elle est née dans ce pays, elle est Française de souche comme elle précise. Pour Brigitte Bardot, il est impératif d’assurer la sécurité de la population française.

Pour elle, il y a des endroits où les forces de l’ordre ne peuvent plus rentrer, c’est aussi le cas pour les médecins, les pompiers… Elle a donc eu des propos très violents en estimant que nous étions gouvernés par des sans c*****es, des soumis et des lâches. Il faut donc écouter l’émission d’André Bercoff “Parlons Vrai” pour découvrir le coup de gueule de Brigitte Bardot.

Retour sur ses propos racistes de juin dernier

Le 12 juin dernier, la situation avait dégénéré à cause de son post sur le site de micro-blogging. En effet, sur Twitter, elle voulait soutenir tous les policiers puisque selon elle, ils font en sorte que la « racaille envahissante ne mette la population en danger ». Les propos ne s’étaient pas arrêtés à ce stade alors que sa précédente déclaration avait mis le feu aux poudres alors qu’il y a une vive tension en France.
Si certains renoncent à prendre la parole alors qu’ils voudraient donner leur avis sur le gouvernement, Brigitte Bardot, elle, n’y va pas par quatre chemins.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.