Brigitte Macron ne serait pas si contrariée par le confinement. Elle y trouve même un sujet de contentement.

Si elle vit mal le fait de ne pouvoir voir ses petits-enfants, tout en devant rester enfermée à l’Elysée, la première dame tire tout de même un avantage à toutes ces situations. Notamment se retrouver le soir avec son époux, obligé lui aussi de réduire ses déplacements.

Ce dernier, dû à ses nombreuses obligations en tant que chef d’Etat, n’avait pas pu lui accorder assez de temps ces derniers mois. Le confinement a ainsi du bon. « Elle est inquiète, mais très heureuse d’avoir son mari tous les soirs à la maison », selon un proche au Parisien.

Mais pour Brigitte Macron, le confinement n’est pas synonyme de vacances. « Elle aurait décroché son téléphone pour remercier une à une toutes les célébrités qui ont fait des dons aux hôpitaux », rapporte le site Gala. Et c’est notamment le cas avec Nabilla.

Mais il est clair que Brigitte Macron ne peut pas plaire à tout le monde. Aussi, même pour cela, elle a été critiquée. Comme elle l’a été pour plusieurs autres actes posés ou des paroles dites. Notamment au début de son séjour à l’Elysée où sa langue s’est beaucoup emmêlée.

« Ne croyez pas que je fasse les choses par hasard », est supposé avoir dit la première dame, selon le magazine Vu. Relayée sur les réseaux sociaux, on ignore cependant le moment et les circonstances dans lesquels Brigitte Macron aurait prononcé cette phrase.

Un propos cependant sensé avoir troublé plus d’un, alors qu’elle-même n’a jamais pris la peine de confirmer ou d’infirmer si elle a effectivement prononcé ces paroles. Ce qui reste certain, c’est ce que la première dame marque bien sa présente auprès du chef de l’Etat. « Lorsqu’elle est absente d’un déplacement officiel, le président essuie régulièrement des remarques agacées », confiait un proche.