Les causes de discorde entre le président et la première  dament ne manquent pas  

 

Alors que le couple présidentiel fait son bonhomme de chemin et multiplie les marques d’affection en public, Brigitte et Emmanuel Macron expérimenteraient des « accrochages » réguliers à l’Élysée.

Si leur relation a inspiré la création d’un manga en leur honneur, au Japon, cela ne signifie pas pour autant que tout se déroule avec perfection au sein de leur couple car, il leur arrive d’avoir parfois quelques disputes. Ce qui a toutefois gagné en ampleur depuis leur arrivée au palais de l’Élysée.

LES PETITES PHRASES DE SON ÉPOUX QU’ELLE NE SUPPORTE PLUS

En effet, selon Nathalie Schuck et Ava Djamshidi – autrices du livre « Madame la Présidente », éd. Plon – dans le podcast « Code source » du Parisien, les causes de discorde sont assez fréquentes entre le président et la première dame.

Au cours de l’interview intitulé « Brigitte Macron, l’incontournable de l’Élysée », les deux journalistes sont revenues sur des erreurs de parcours du président de la République, qui ont irrité son épouse, pourtant très attentive à son image.

Elles ont évoqué notamment la réplique du chef de l’État à un horticulteur au chômage lors d’un bain de foule : « Je traverse la rue et je vous en trouve. »

Une déclaration, qui, selon les autrices, fait partie des « petites phrases » que sa femme n’a pas supportées et pour lesquelles « elle lui a fait savoir de façon assez cash à plusieurs reprises » son mécontentement.

 

 

Madale-la-presidente« Il lui doit tout. S’il est président, c’est grâce à elle. »

 

UNE ADMONESTATION À L’ÉLYSÉE

Nathalie Schuck a révélé dans le podcast du Parisien que cette sortie publique a occasionné une sévère réprimande de la mère de Tiphaine Auzière à son époux, dans les coulisses de l’Élysée.

« Elle lui avait fait savoir au cours d’une explication assez orageuse à l’Élysée qu’il était en train de foutre en l’air son quinquennat et qu’il fallait absolument arrêter ces petites phrases qui donnent de lui une image hautaine, arrogante et méprisante »,
a dévoilé Nathalie Schuck, qui reconnait toutefois que ces « accrochages réguliers » ne sont pas des « engueulades » au sens propre du terme.

UN COUPLE FUSIONNEL MALGRÉ TOUT

D’ailleurs, Brigitte Macron avait aussi admis qu’il y a parfois quelques différends qui surgissent dans leur relation, mais avait aussi précisé qu’ils lavent leur linge sale dans la plus grande discrétion, face à Marc-Olivier Fogiel, en juin dernier, sur RTL :

« On a des choses à se dire, parfois pas aimables. On est un couple assez musclé, on se dit des choses mais ça se passe toujours porte fermée. »

Des discussions houleuses qui heureusement sont balancées par les « rites sociaux » gardés par le président et son épouse pour maintenir leur couple soudé.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.