Ce lundi 20 juillet, Britney Spears a charmé la Toile avec un cliché dans lequel elle dévoile un look au naturel.

Elle en a eu marre de ses artifices habituels. Habituée au maquillage, Britney Spears a dérogé à ses habitudes ce lundi 20 juillet, lorsqu’elle a partagé un cliché sur son compte Instagram dans lequel elle prend la pose en extérieur et sous le soleil, avec un look plus naturel. « Qui l’aurait cru ? », s’étonne la chanteuse de 38 ans, « après tout ce temps, je viens d’apprendre qu’aucun maquillage est la voie à suivre. » Si elle reconnaît qu’une dose légère de maquillage peut « être amusant », la compagne de Sam Asghari estime désormais qu’une mise en beauté simple, avec une légère couche de mascara, met son teint en valeur, le faisant paraître « plus jeune. »

Un look validé dans le fil des commentaires de la publication, par les internautes anonymes et célèbres. « Tellement belle », a ainsi répondu Georgia May Jagger, mannequin et fille de l’illustre Mick Jagger. « Belle », a réagi Demi Lovato, qui n’est d’ailleurs pas étrangère au look naturel. « Beauté naturelle », « ça ne ressemble pas à Britney mais à une Britney plus jeune », « on voit tes beaux yeux, Britney, oui ! », ont, quant à eux, commenté quelques anonymes. Quelques heures plus tard, toujours ce lundi 20 juillet, Britney Spears a partagé deux autres selfies, arborant encore cette mise en beauté.

Britney Spears, bientôt émancipée ?

Si de nombreux fans ont été conquis, d’autres ont pourtant fait part de leur inquiétude suite à cette publication. « Je m’inquiète, elle a l’air si fatiguée », a fait savoir une internaute. D’autres ont souhaité savoir si Britney Spears était en sécurité, utilisant même le hashtag « #FreeBritney », comme l’ont indiqué nos confrères du tabloïd britannique The Daily Mail. Une campagne relancée sur la Toile depuis plusieurs semaines en raison des publications Instagram de la principale concernée, certains estimant qu’elle n’y apparaît pas sous son meilleur jour. Son père, James Parnell Spears, est au cœur de ce mouvement. Car, depuis sa dépression nerveuse survenue en 2008, l’interprète de Toxic est sous la tutelle de son père. Au mois de septembre 2019, ce dernier avait pourtant émis son souhait de ne plus être le tuteur de sa célèbre fille afin de se consacrer à sa santé. Cette même tutelle doit cependant être réévaluée ce mercredi 22 juillet, comme l’ont révélé nos confrères de L’Internaute


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.