Alors qu’elle est toujours restée très discrète sur la possibilité d’une grossesse, Charlène de Monaco s’est confiée auprès du « London Times Magazine » : « Je viens de me marier, je viens de prendre la mesure de ce rôle immense et m’habituer à d’énormes responsabilités. On voyage beaucoup, alors les choses vont prendre du temps. Mais, comme je l’ai déjà dit, je ne veux pas me mettre de pression. Ça viendra, ça viendra… », a-t-elle expliqué, restant évasive. Si Charlène et le prince Albert décidaient finalement de ne pas faire d’enfant, la couronne pourrait revenir à Caroline de Monaco, puis à son fils Andrea, jeune papa d’un petit Sacha. A 35 ans, Charlène de Monaco a donc un sacré poids sur ses épaules.

Heureuse maman des adorables jumeaux Gabriella et Jacques, Charlène de Monaco serait enceinte de son troisième enfant, et annonce serait faite fin juillet.
Un nouveau héritier sur le Rocher ? Peut-être bien.

Le média italien « iltempo » affirme en effet qu’une très heureuse nouvelle pourrait être annoncé avant fin juillet.

Pour conforter cet agréable bruit, le média italien se base sur un post Instagram d’un compte très à la page sur la vie à Monaco. Il serait administré par un proche de la famille princière de manière anonyme. Et en commentaire de quelques clichés de Charlène et Albert de Monaco qui ont célébré leur neuvième anniversaire de mariage, une heureuse nouvelle est annoncée.

« » Des moments passionnants en attente d’une annonce importante qui sera annoncée fin juillet », est-il indiqué.
Cela a été perçu comme la venue prochaine d’un nouvel héritier au palais princier, un petit frère ou une petite sœur pour Gabriella et Jacques.
Charlène de Monaco n’a jamais caché son espoir d’être à la tête d’une famille nombreuse.
D’après sa mère, avoir cinq enfants a toujours été présenté comme un idéal.
Lors de ses dernières sorties publiques, la princesse affiche un ventre ultra plat. Il faut dire que pour ses jumeaux, elle affichait une petite bosse à la fin de sa grossesse.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.