Chaque jour, nos amis les bêtes sont soumis à la cruauté de certaines personnes malveillantes. Coups et blessures, violences ou encore négligence sont perpétrés à l’égard ces êtres sans défense. Malgré les revendications de diverses associations en faveur de la protection animale, contrôler les actes cruels de certains s’avère difficile. Dans un témoignage outrageant relayé par le média Manchester Evening News, et des images partagées par la page Facebook Dog Lover, des promeneurs auraient constaté que des personnes plaçaient des saucisses et du pain contenant des clous et des aiguilles dans un parc pour tuer les chiens.

« Tout comme l’homme, les animaux ressentent le plaisir et la douleur, le bonheur et le malheur », expliquait Charles Darwin, scientifique et auteur de la théorie de l’évolution des espèces. Un siècle plus tard, les mentalités ont évolué et une prise de conscience a permis à certains pays d’instaurer des normes liées au bien-être de l’animal. Malheureusement, cette évolution ne concerne pas tout le monde et la cruauté envers les animaux est toujours une réalité déconcertante.

Des saucisses et du pain contenant des clous et des aiguilles


Un couple a été outré de constater, lors d’une promenade dans un parc de Manchester, que des saucisses contenant des clous et des aiguilles se trouvaient à cet endroit. Partageant cette information sur les réseaux sociaux, le couple espérait lancer une alerte pour appeler à la vigilance des propriétaires d’animaux. En effet, l’endroit en question, le Healton Park, était prisé par les propriétaires de chiens qui étaient loin de s’imaginer que des personnes malveillantes agiraient de la sorte.

Un internaute a publié un avertissement sur Twitter « soyez prudent avec vos chiens à Healton Park. Quelqu’un met de la nourriture pour chiens empoisonnée partout dans le parc, et des saucisses avec des clous ».



Un tweet qui a été partagé 2500 fois sur Facebook.  Mais malgré l’alerte lancée

D’autres images outrageantes ont également fait le tour du web. Sur des photos publiées par la page Facebook Dog Lover, des personnes auraient utilisé la même méthode, mais cette fois, en mettant les clous à l’intérieur de morceaux de pain.

La RSCPA en appelle à la prudence

L’organisation de défense des animaux RSPCA a mis en doute ces allégations en disant qu’il n’y a eu « aucune information fâcheuse » à ce sujet. Pourtant, les propriétaires d’animaux sont convaincus que des personnes ont dispersé ces saucisses emplis de clous et d’aiguilles pour faire du mal aux chiens. La RSPCA a donc lancé un appel à témoins pour récolter plus d’informations concernant les faits, en jugeant ce sujet « très préoccupant ».

Loading...



La RSCPA a également averti que toute personne qui tente de nuire délibérément à un animal pourrait encourir une amende pouvant aller jusqu’à 23 660 euros voire six mois de prison. Par ailleurs, un porte-parole du conseil de Manchester a annoncé qu’ « aucun cas d’empoisonnement de nourriture pour chiens n’a été signalé dans le parc ».

La maltraitance des animaux : une réalité scandaleuse

A l’instar des êtres humains, les animaux ont des besoins primaires qu’ils doivent assouvir pour survivre. Mais contrairement à nous, nos amis à quatre pattes sont privés de parole et ne peuvent pas s’exprimer.

Dans certains cas, ils peuvent être victimes de violences physiques atroces. Il n’est pas rare de trouver un chien abandonné dans un état de maigreur extrême. Pis encore, certains hommes prennent du plaisir à faire subir aux animaux des sévices atroces. Dans les quatre coins du globe, des chiens sont séquestrés, privés de nourriture et d’eau. D’autres font les frais de comportements violents et peuvent être mutilés, massacrés ou même tués. Le constat est d’autant plus alarmant que ces animaux ne peuvent se défendre contre de telles abominations. Si la violence à l’égard des animaux est médiatisée, la négligence reste un phénomène qui passe inaperçue. Ne pas prêter attention à certains de ses besoins, le priver de soins, d’eau, de nourriture, lui infliger un collier trop serré ou une alimentation inappropriée, sont autant d’actes de négligence envers un animal. En France, la maltraitance d’un animal peut donner lieu à des sanctions pénales. Celle-ci englobe un certain nombre de sévices qui vont à l’encontre de son bien-être, notamment :

–         Priver un animal d’eau ou de nourriture

–         Priver un animal de soins alors qu’il est blessé ou malade

–         Séquestrer un animal ou le placer dans un endroit le soumettant à des conditions de vie qui lui sont nuisibles

–         Contraindre un animal, sans raison valable, à supporter des dispositifs d’attache, de contention, une clôture ou une cage qui peuvent lui causer de la souffrance

Les autorités invitent également toute personne qui assiste à des épisodes de maltraitance à l’égard d’un animal à le signaler dans les plus brefs délais.