Invité par Emmanuel Macron à assister au défilé du 14 juillet, en 2017, Donald Trump s’était permis un commentaire particulièrement déplacé sur Brigitte Macron. Filmée, la scène avait indigné la presse internationale.

Tout comme Jair Bolsonaro, Donald Trump n’est pas connu pour sa galanterie. Habitué des prises de parole limites, voire, totalement déplacées envers la gente féminine, le président américain multiplie les faux pas. Invité à assister au défilé du 14 juillet par Emmanuel Macron en 2017, le président américain n’avait pas failli à sa réputation. S’adressant à Brigitte Macron, le magnat de l’immobilier avait alors fait une allusion à peine voilée à son âge. Diffusée en live sur la page Facebook de l’Élysée, la séquence avait fait grand bruit.

C’est en effet le plus naturellement du monde que Donald Trump avait félicité Brigitte Macron pour sa forme physique. « Vous êtes vraiment en bonne forme« , s’était alors étonné le milliardaire, pourtant âgé de sept ans de plus que la Première dame, et d’insister en s’adressant cette fois-ci à Emmanuel Macron : « Elle est vraiment en forme ». Loin de s’arrêter là, Donald Trump s’était une nouvelle fois tourné vers son interlocutrice, visiblement gênée par la situation, pour conclure : « Magnifique« . Des propos sexistes qui avaient choqué le monde entier, CNN allant jusqu’à évoquer une « humiliation pour le peuple américain« .

Loading...

Dérapages en série

Coutumier des dérapages, Donald Trump l’est tout autant des commentaires sur le physique des femmes qu’il ne porte pas dans son coeur. Quand il n’évoque pas directement sur Twitter « le lifting méchamment raté » de la présentatrice américaine Mika Brzezinski, il pointe du doigt l’apparence physique de ses opposantes politiques. À commencer par Hillary Clinton, ouvertement attaquée par le locataire de la Maison Blanche pendant la campagne présidentielle.

« Si (elle) ne peut pas satisfaire son mari, qu’est-ce qui lui fait penser qu’elle pourra satisfaire l’Amérique ? », s’amusait-il alors. Des propos sexistes auxquels n’a pas échappée Arianna Huffington, également humiliée par le président. « Je comprends totalement pourquoi son ancien mari l’a quittée pour un homme », avait ironisé le chef de l’État sur Twitter. Avertis du comportement de leur invité d’honneur, le couple Macron lui, a semble-t-il préféré laisser couler.