La reine Elizabeth II prendrait de plus en plus ses distances avec le prince Andrew, rattrapé par un immonde scandale. Il fait face à deux nouveaux témoignages accablants.

Le second fils de la reine est accusé par de jeune filles, qui affirme avoir été abusées, rapporte le magazine « Star », qui affirme sa situation très fragilisée au sein de son clan.

Une nouvelle victime a récemment assuré qu’elle a eu des rapports intimes avec le prince Andrew alors qu’elle était mineure.

Et une autre, une dénommée, Johanna, 21 ans, au moment des faits, a porté une accusation dans ce sens, et prétendant avoir abusée sexuellement par le prince en 2001.


Sous la pression de la Reine Elizabeth II, le prince aurait été contraint de faire amende honorable en se fendant d’un communiqué dans lequel il regrette l’amitié « illusoire qui liait à Jeffrey Epstein ».

« Son suicide a laissé de nombreuses questions sans réponse, en particulier pour ses victimes ».

« Je ne peux qu’espérer qu’à terme ces femmes là pourront reconstruire leur vie », a-t-il indiqué.
Un ami du prince remet cependant en cause la version des faits. « Nous nous demandons encore pourquoi il a fallu à ce témoin plus de 20 ans pour faire part de ses souvenirs », glisse-t-il.