Elizabeth II a ordonné à ses avocats de trainer en juste un des anciens majordomes de son fils, le prince Charles. L’homme qui a servi la famille royale durant 7 ans. Les raisons de la plainte de la reine d’Angleterre ? Le nouveau business de l’ex-employé qui fait croire que l’homme travaille toujours pour Buckingham Palace.

Une stratégie marketing qui déplaît forcement Elizabeth II.

D’après le tabloïd britannique Mirror, les avocats d’Elizabeth II ont déposé une plainte contre Grant Harrold, majordome du prince Charles entre 2004 et 2011. La reine d’Angleterre estime que l’homme abuse de son ancien poste au sein de la famille royale afin de se faire employer chez les gens.

En effet, Grant Harrold a baptisé son entreprise « The Royal Butler », ce qui se traduit en français par Le Majordome royal, et affiche même un blason doré sur le site internet de son business. Elizabeth II et ses avocats jugent que cela donne l’impression qu’il tient toujours sa place au service de la famille royale, ce qui n’en ait rien.

« Le résultat de cette affaire sera très intéressant, » commente une source royale dans les colonnes du Mirror. « Grant Harrold se commercialise en tant que tel depuis plusieurs années sans problème. On se demande si cela a plus à voir avec le petit-fils de la reine et sa femme ayant les ailes coupées. Ainsi, un rappel au Règlement doit être fait ».

La faute à Meghan Markle et au prince Harry ?

En effet, Grant Harrold est un invité régulier des émissions de télévision This Morning et Good Morning Britain où il étale son expérience au service de la famille royale en distillant des conseils de bonnes conduites. L’ancien majordome se défend de mentir et assure que le prince Charles lui a donné le titre de Majordome Royal lorsqu’il occupait encore ce poste. Une étiquette qu’il affirme avoir le droit d’utiliser encore.

Si cela était un argument valable il y a encore quelques mois, ce n’est plus le cas depuis qu’Elizabeth II a interdit au prince Harry et à sa femme Meghan Markle d’utiliser la marque Sussex Royal pour financer leur nouvelle vie en Amérique. Si la reine d’Angleterre refuse à son petit-fils d’utiliser son titre désormais qu’il a pris sa retraite des fonctions royales, elle ne risque sûrement pas de laisser un inconnu comme Grant Harrold user de son ancien statu pour faire fortune.

Une décision juridique est attendue dans les six prochaines semaines.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.