En plus d’être isolée, peut-être jusqu’à la fin de l’année au château Windsor, la reine Elizabeth s’inquiéterait pour la pérennité de la relation du Prince Harry et Meghan Markle dont le couple serait au bord de l’implosion Depuis leur retranchement de la famille royale en janvier dernier, les Sussex vivraient une situation très délicate. Ce ne serait pas la joie !
Le prince Harry n’aurait qu’une envie, regagner l’Angleterre et peut-être renouer avec sa carrière dans l’armée.

Sa chère et tendre serait réfractaire à ce projet. D’après le magazine Woman’s Day, la reine Elizabeth, ainsi que le prince Charles, seraient angoissés pour Harry, surtout depuis qu’ils auraient appris la prise de contact avec son ex-compagne Chelsy Davy.

Meghan Markle pourrait lui compliquer la vie et le priver du petit Archie.
Le petit-fils de la reine d’Angleterre aurait un compte Facebook secret sous le pseudonyme de Spike Wells, avec lequel il serait entré en contact avec Chelsy Davy. Meghan Markle l’aurait appris et pourrait sévir.

« Chelsy est la seule femme sur laquelle Meghan garde un œil – elle sait que Chelsy a une place à part dans le cœur de Harry et qu’ils sont toujours en contact. Mais elle n’a pas de preuve », a précisé la publication

 


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.