Les raisons du conflit de la reine Elizabeth II et Meghan Markle ont enfin été précisées. Les dissensions remonteraient à l’an dernier, au baptême du petit Archie.

Des précisions sur ce conflit familial, le magazine Woman’s day les livrent dans les colonnes de sa dernière édition.

L’épouse du prince Harry aurait vécu comme une humiliation l’absence de la reine Elizabeth II et du prince Philip au baptême du petit Archie, ont précisé les journalistes Dylan Howard et Andy Tillett, dans leur ouvrage Royals At War. Quelques extraits ont été publiés par le magazine australien.

Pour motiver leur absence, la souveraine et son époux ont évoqué d’autres engagements. Un prétexte.
« La reine et le prince Philip avaient été généreux et compréhensifs, mais ils se sentaient publiquement gênés par le comportement de Meghan qui était hors de contrôle », ont-ils déclaré. Le fait de refuser de dévoiler les noms des parrains et marraines conformément à la tradition « a été mal perçu ».

Meghan Markle qu’une autre rumeur prétend enceinte de son second enfant aurait de son côté vécu l’absence de la reine comme une offense.

«Meghan s’est sentie extrêmement offensée par le fait que la monarque ait décidé de ne pas y aller.», insistent les auteurs.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.