Avec la crise économique qui a frappé de plein fouet l’hexagone, une nouvelle va certainement engendrer la colère des concitoyens. La crise sanitaire liée à l’épidémie du coronavirus a eu de terrible répercussion sur l’économie de la France, qui a dû déployer des milliard d’euros pour éviter que les entreprises ne mettent la clé sous la porte les une après les autres. En effet, personne n’avait vu venir ce fléau …

Même les plus grandes puissances mondiales, comme les Etats Unis rencontrent des difficultés énormes pour remettre à flop son économie. Avec la crise, la plupart des personnes essayent de mettre de l’argent de côté pour éviter de se retrouver sur la paille, en cas d’imprévu. Certains craignent une baisse des salaires, ou pire encore un licenciement les empêchant d’honorer le paiement de leurs factures.

Récemment, la publication le ‘Point’ ont transmis les propos d’un membre de l’entourage du président de la république, qui n’y est pas allé avec le dos de la cuillère concernant le mari de Brigitte Macron. Selon lui, ce dernier aurait tout brisé sur son passage. Les réparations vont être très lourdes. « Il faudra rembourser plusieurs milliers d’euros de matériel, qui seront probablement acquittés par le contribuable ! »,d’après nos confrères.

Les confidences ont été livrées par le général Ferrant, le directeur de la sécurité d’Emmanuel Macron. Les frais de réparation s’élèverait à plus de 8 000 euros, a rapporté le « Point ». Cela agacerait au plus hait point ses adversaires politiques, qui soulignent un manque d’implication du chef de l’Etat. Il y aurait un fossé entre le monde de Macron et celui des français qui « galèrent » au quotidien…

« Celui-ci, alors qu’il était dans la résidence de Lanterne à voulu se servir d’un fusil anti drone dont il n’était d’ailleurs pas habilité à se servir. Il aurait alors fait une fausse manipulation et aurait endommagé l’appareil », ajoutent nos confrères.

La principal mission de cette machine est d’assurer la protection et la sérénité du président de la république. Cet outil évite également que des drones s’approche d’un peu trop près de chef de l’Etat. Ce dernier émet un brouillage et rend inutilisable un drone jusqu’à 1 500m. En attendant sa réparation, la sécurité d’Emmanuel Macron a été renforcée.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.