Les faits se sont déroulés à Plourin-lès-Morlaix, dans le Finistère, en 2018. Un père de famille a proposé d’offrir sa fille de 12 ans à un inconnu sur un site pornographique libertin. Il avait été arrêté après la dénonciation d’un internaute.

Prison avec sursis

Le mardi 22 septembre dernier, un homme, âgé de 51 ans, a comparu devant le Tribunal Correctionnel de Brest pour avoir proposé à un inconnu, rencontré sur un site de rencontres libertines, d’avoir des rapports sexuels avec sa fille de 12 ans.

Alerté par un internaute, la gendarmerie avait rapidement retrouver l’homme grâce à son adresse IP. Placé en garde à vue, ce père de famille a expliqué son comportement déviant. Il a déclaré que c’était juste un fantasme, qu’il voulait voir la réaction de cet homme sur internet et comment il s’y prenait pour assouvir les siens. Il a par ailleurs affirmé qu’il ne serait jamais passé à l’acte.

A l’issue du procès, le prévenu a reçu une peine de 12 mois de prison avec sursis, assorti notamment d’une obligation de soins pendant deux ans.

Une affaire similaire à Dijon

En juin dernier, un magistrat de Dijon, âgé de 55 ans, avait été mis en examen pour avoir proposé des relations sexuelles avec sa fille, également âgée de 12 ans. Tout comme l’affaire jugée à Brest, l’homme s’était défendu en expliquant que cela relevait de purs fantasmes et qu’aucun passage à l’acte n’avait eu lieu.

Le procureur de la République de Besançon, Étienne Manteaux, avait alors expliqué que c’est un site libertin proposant des rencontres entre adultes consentants qui a signalé à la justice « qu’un individu ne se contentait pas de proposer des rencontres entre adultes mais proposerait que sa fille de 12 ans soit associée aux ébats sexuels ».

Les premières investigations avaient permis de déterminer que le compte proposant l’annonce appartenait à un couple de magistrats dijonnais, friands de soirées libertines.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.