Le 4 juin 2020, de nombreuses personnalités se sont rassemblées pour faire leurs adieux à Guy Bedos. Le lendemain sur CNews, Michel Drucker a raconté cette cérémonie bouleversante, mais également les dernières semaines éprouvantes de l’humoriste.

L’émotion était au rendez-vous le 4 juin 2020, lors de la cérémonie d’obsèques de Guy Bedos organisée en l’église de Saint-Germain-des-Prés. Bien sûr, Michel Drucker était présent aux côtés de la veuve de l’humoriste, Joëlle Bercot, et ses enfants, Nicolas et Victoria Bedos, de même que l’étaient Jean-Paul Belmondo, Emmanuelle Béart, Jean Dujardin, Virginie Efira… Des funérailles que le présentateur de Vivement dimanche a racontées lors de son passage dans l’émission L’Heure des pros sur CNews, vendredi matin.

« Hier c’était formidable. C’était drôle, c’était émouvant, Muriel Robin a essayé à travers ses larmes de raconter ce duo magnifique qu’elle a formé avec Guy, s’est souvenu l’animateur de 77 ans, qui était un proche du comédien. C’était un homme extrêmement doux, un père de famille extraordinaire, toute cette famille réunie hier, c’était bouleversant. » Michel Drucker s’est également confié sur les dernières semaines de Guy Bedos, décédé le 28 mai à l’âge de 85 ans.

Le comédien était particulièrement malheureux d’être privé de ses enfants à cause du confinement : « Il a terminé sa vie ailleurs, il était triste, il mangeait peu (…) il a presque fait une grève de la faim. Cette pandémie qui est arrivée à un moment terrible l’a empêché de voir sa famille pendant deux mois, les deux mois où il fallait vraiment qu’il les voit beaucoup. »

Une fin de vie éprouvante que Victoria Bedos avait déjà évoquée dans une lettre publiée par Paris Match la veille des obsèques : « Il fallait que tu partes, tu as voulu partir, en homme révolté que tu es, tu as fait une grève de la faim pour que ça s’arrête. (…) Et maman [Joëlle Bercot, NDLR], Nicolas et moi, on a compris, on a accepté, on n’a pas lutté contre ta dignité. Et digne, tu l’as été jusqu’au bout. »