Hadja Cissé, candidate de Koh-Lanta : Les 4 Terres, a tenu à répondre aux critiques et insultes racistes qu’elle a reçues sur les réseaux sociaux après la diffusion du premier épisode.

« Je vis le racisme depuis ma naissance »


Le 28 août dernier, Koh-Lanta a fait son grand retour sur TF1, et déjà, certains candidats parmi les 24 présents dans cette nouvelle saison se sont démarqués, à l’instar de Hadja Cissé. Toutefois, si la Handballeuse 28 ans a reçu beaucoup de messages de soutien sur les réseaux sociaux, elle a également été sujette à de nombreuses insultes, dont certaines à caractère raciste.

Loin de se laisser faire, la jeune femme s’est défendue lors d’une interview parue dans L’Union : « Je tiens à préciser que sur à peu près 500 messages, j’ai dû en recevoir 15 de ce genre (des messages racistes – NDLR) », a-t-elle déclaré. « Ce que les gens ne comprennent pas, c’est que moi, je vis le racisme depuis ma naissance. Donc, si vous voulez, ce n’est pas une surprise, je ne suis même pas en colère en fait, c’est tellement dans la normalité. »

La handballeuse ne veut pas se laisser atteindre : « C’est quelque chose qui ne devrait pas être normal et qui devrait me blesser mais j’en ai tellement reçu que j’ai une sorte de bouclier ».

« Ma personnalité, c’est ma personnalité’


Hadja Cissé est également revenue sur son altercation avec Alexandra, candidate de l’équipe de l’Est, ainsi que son moment d’énervement lors de l’épreuve de confort, sur son compte instagram : « Tout d’abord, il faut réaliser qu’il y a du montage dans cette émission et que la production garde 1 ou 2 minutes d’une journée entière. Je ne me suis pas acharné sur Alexandra, je trouvais juste que son implication sur le champ n’était pas suffisante, mais elle était malade. Et je n’oublie pas que c’est grâce notamment à elle qu’on a gagné la première épreuve d’immunité ».

La sportive ne compte pas s’excuser de son comportement lors de l’aventure « Ma personnalité, c’est ma personnalité, certains ne semblent pas se rendre compte que c’est un jeu ».


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.