Hélène de Fougerolles jouera dans le téléfilm Trop jeune pour moi qui sera diffusé le 31 août prochain sur TF1. Interviewée par Paris Match, l’actrice livre des révélations surprenantes sur sa vie amoureuse.

Hélène de Fougerolles, à la fois pansexuelle et polyamoureuse.

Interviewée par Paris Match à l’occasion de la prochaine diffusion de Trop jeune pour moi, le téléfilm de TF1 où elle tient le rôle principale, Hélène de Fougerolles s’est ainsi livrée sans tabou. Ainsi, l’actrice de 47 ans dit s’identifier comme étant pansexuelle (personne qui ressent une attirance sexuelle, sentimentale ou romantique pour une autre, peu importe son sexe) mais également polyamoureuse !

L’actrice qui a jouté au côté de Leonardo Dicaprio dans le film La plage explique : « Ce n’est pas de l’attraction sexuelle, car ce n’est pas le sexe qui m’anime, c’est de l’amour et de l’échange possibles avec plusieurs personnes ». Hélène de Fougerolles avoue que cela fait « six mois » qu’elle est dans une relation de ce type : « J’ai plusieurs compagnons. Et je me réjouis qu’ils puissent aussi vivre ça de leur côté. »

« Le polyamour a changé ma vie »

Fatiguée d’une relation à distance avec un « amoureux qui vivait loin », Hélène de Fougerolles a mis fin à leur relation. Toutefois, lorsqu’elle découvre le polyamour, qu’elle appelle une « nouvelle philosophie de vie », elle décide de rappeler cet homme afin de lui proposer de renouer leur relation avec un changement pour le moins atypique. L’homme accepte et, depuis, « un nouvel amoureux » est entré dans la vie de l’actrice. Tous les trois filent le parfait amour à en croire Hélène de Fougerolles : « Il n’y a plus de jalousie, d’histoire de territoire. Love is the answer, je trouve ça complètement grotesque de le vivre avec une seule personne. Le polyamour a changé ma vie. » conclut-elle

Si pour l’instant ses histoires d’amour n’ont été qu’avec des hommes, l’interprète du rôle du Capitaine Hélène Bach confie qu’elle adorerait connaitre une histoire sentimentale avec une femme ou plusieurs femme.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.