Jean-Michel Blanquer donne son avis à propos des tenues scolaires des lycéennes de la France jugées « provocantes » ou « indécentes ». D’ailleurs, elles sont souvent refusées par certains établissements. L’homme politique a indiqué que qu’en s’habillant « normalement », « tout ira bien »

Le mouvement « Lundi 14 septembre » : le mouvement qui dérange !

Les nouvelles recommandations des tenues scolaires en France font la une sur Twitter ce lundi 14 septembre. En effet, les jeunes filles sont appelées à se vêtir de façon « indécente ». À travers le mouvement « Lundi 14 septembre », les lycéennes de la France entière ont été appelées à s’habiller de manière « provocante » ou « indécente ». Ainsi, les avis des uns et des autres divergent sur Twitter. Un argument revenait souvent : « Il suffit d’éduquer les hommes, et non culpabiliser la femme » . Le mouvement a impacté Twitter et les lycées de l’hexagone.

« Il suffit de s’habiller normalement, et tout ira bien »


Pour #NousToutes, l’objectif était de « refuser la culpabilisation des femmes » et montrer que les tenues ne sont jamais le problème. Il suffit de mieux éduquer les garçons au lieu de faire culpabiliser les filles.

« Le problème, c’est le harcèlement, les agressions et les viols ».  Marlène Schiappa soutien le mouvement en disant: « En tant que mère, je les soutiens avec sororité et admiration ». Quand à Jean-Michel Blanquer sur BFM TV : « Il suffit de s’habiller normalement et tout ira bien » .

D’ailleurs, le ministre de l’Education va plus loin : « Il serait temps qu’on ait dans notre pays sur ce genre de sujets des positions équilibrées. Entre ceux qui veulent qu’on ne voit pas leur visage, et ceux qui veulent avoir des tenues de tout ordres, je pense qu’il y a tout simplement une sorte de grand bon sens qu’on doit avoir ». La polémique s’est aggravée lorsqu’une adolescente a été interpelée à cause de sa jupe jugée courte par le CPE. « Tenue indécente ».


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.