« Laeticia Hallyday, La honte », a titré le magazine Spécial People. En commentaire, il n’a pas été plus tendre avec la veuve de Johnny Hallyday dont il écrit « Elle prend tout : argent, droits d’auteur… et un amant ! », faisant certainement référence à Pascal Balland.

Il faut dire que l’image de la maman de Jade et Joy Hallyday s’est beaucoup dégradée depuis le début du conflit autour de la succession de l’idole des jeunes qui l’oppose, depuis la disparition de ce dernier, à ses beau-enfants, Laura Smet et David Hallyday.

Laeticia Hallyday serait donc épuisée par cette bataille et aurait décidé d’y mettre un terme une fois pour toute. La dernière épouse du taulier est à cet effet de retour en France depuis le week-end dernier, après plusieurs mois de confinement à Los Angeles avec ses filles.

Un accord satisfaisant toutes les parties aurait été trouvé et devrait être signé au début du mois de juillet, mettant un terme définitif à la guérilla que se livrent depuis un peu plus de deux ans maintenant les deux clans, et qui a fait couler beaucoup d’encre.

Laeticia Hallyday devrait percevoir « principalement les avoirs, les parts de la maison de Marnes-la-coquette ou encore la moitié de celle de Saint-Barth. Le reste serait partagé équitablement avec les quatre enfants du chanteur ». Un accord qui satisferait la veuve.

Mais également les deux aînés de Johnny Hallyday, Leaticia Smet et David Hallyday, qui aurait obtenu des symboles précieux. « Le grand frère aurait obtenu les droits d’interprète de la chanson Sang pour sang, extrait de l’album du même nom, qu’il a lui-même composé pour son père, sorti en 1999 (…) Laura Smet a également obtenu les droits d’interprète d’une chanson qui l’unit à son papa : Laura, sortie en 1987 », indique le site Closer.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.