Kate Middleton et le prince William éprouveraient un peu de peine pour Meghan Markle et le prince Harry dont le quotidien à Beverly Hills serait chamboulé par l’insécurité. Les vols auraient été multipliés par trois depuis le début de la crise sanitaire.


C’est en janvier que le prince Harry et Meghan Markle ont annoncé leur retranchement de la famille royale, une décision qui n’a pas été comprise par les Britanniques.
Le frère du prince William abandonne ainsi sa famille et son pays au moment même où ils ont besoin de lui.

Le duc du Sussex le vivrait mal, et serait froissé d’être perçu dans l’opinion publique comme un renégat.
Et alors que l’héritier Windsor et sa tendre épouse pensaient réellement bénéficier d’une vie plus apaisée, loin de la famille royale, mais il n’en serait rien, croit savoir la version allemande du magazine In Touch
« Des hélicoptères encerclent la propriété, les résidents observent le ciel avec horreur.

L’enfer se passait dans le manoir chic de 17 millions de dollars du producteur de films Tyler Perry (50)ces derniers temps », occupés par les Sussex, commente la publication, avant d’affirmer que la sécurité est sur les dents.

La villa occupée par le Prince Harry se trouve dans un immense complexe où sont retranchées les célébrités dont Brad Pitt, Katy Perry, et Adele.
Mais le souci, c’est qu’il y aurait un sentier situé derrière la résidence ouvert au public, un endroit où il y aurait énormément de curieux.