La Course des champions revient sur nos écrans après une longue absence. Ce jeudi 30 juillet, France 2 a diffusé les deux derniers épisodes de son jeu sportif. Le lancement de l’émission s’est soldé par un échec cuisant.

La Course des champions, une formule qui avait tout pour réussir…en théorie

Investir beaucoup d’argent dans un programme ne suffit pas à en faire un succès, et La Course des Champions en est la preuve. Diffusée en octobre dernier sur France 2, l’émission produite par Warner proposait pourtant un concept intéressant adapté du format américain Million Dollars Mile. Le principe ? Un parcours de cinq obstacles au cœur du Stade de France, sur lequel devaient s’affronter des candidats, sportifs amateurs, poursuivis par des sportifs professionnels. Un jeu du chat et de la souris version parcours du combattant, en somme, avec un joli pactole à la clé : de 2 500 à 100 000 euros pour les participants qui réussiront à distancer leurs poursuivants.

Gros flop au niveau des audiences

Avec Olivier Minne, Laury Thilleman, Teddy Riner et Sandy Héribert, France 2 espérait attirer un public varié : aussi bien les accros au sport que les fans de l’émission estivale Fort Boyard. Malheureusement, le succès n’a pas été au rendez-vous. 1,6 million de téléspectateurs pour la première, selon Médiamétrie, et 400 000 personnes de moins la semaine suivante. Pour un samedi soir, c’est très peu. Trop peu pour concurrencer des machines de guerre telles que Danse avec les stars, diffusée sur TF1 à la même période.
Résultat : le programme était plus ou moins passé à la trappe, et tombé dans l’oubli. Du moins, jusqu’à aujourd’hui. Neuf mois plus tard, France 2 s’est finalement décidée à diffuser les deux derniers épisodes tournés à l’époque, en plein milieu de la semaine, le créneau du samedi étant désormais occupé par Fort Boyard jusqu’à la fin de l’été.

Pourquoi La Course des champions n’a pas eu le succès escompté ?

Le problème de La Course des champions n’est pas nécessairement dans son concept – même si celui-ci se rapproche suffisamment de Ninja Warrior pour que les téléspectateurs puissent faire la comparaison – mais plutôt son exploitation. Contrairement au public de TF1, celui de France Télévisions est moins friand d’émissions de ce type, à moins qu’elles ne soient très bon enfant, comme Fort Boyard, Boyard Land ou encore Intervilles. En bref, le concept était peut-être un peu trop sérieux.
Autre problème : le lieu et les conditions de tournage. La Course des champions a été enregistrée au Stade de France… De nuit. Difficile dans ces conditions de mettre le lieu en valeur, et les épreuves, illuminées de fluo, ont tendance à faire un peu mal aux yeux. Bref, malheureusement, il n’y a pas grand-chose à sauver dans ce programme, qui aurait peut-être eu plus de succès sur une autre chaîne… Et qui ne sera probablement pas renouvelé.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.