Depuis 1996 Lââm est avec son mari Robert Suber, avec lequel la chanteuse a choisi de ne pas avoir d’enfants. A l’occasion de son 49ème anniversaire le 1er septembre dernier, nous vous invitons de à découvrir qui est l’homme de sa vie.

Qui est Robert Suber ?

Le mardi 1er septembre 2020, Lââm, la chanteuse française de RnB et de pop, a soufflé sa 49ème bougie. L’artiste qu’elle a vendu 4 millions dans les années 1990 et au début des années 2000, elle a maintenant choisi de se retirer. Après son retour à la télévision avec sa participation à l’émission The Island en 2018, à travers laquelle elle avait été entièrement défigurée par les piqûres d’insectes, Lââm avait effectivement proclamé sur les réseaux sociaux une sorte de pré-retraite à sa carrière d’artiste. « Il n’y aura plus d’album, ce qui ne m’empêchera pas de poster des compos gratuitement pour vous et des reprises », avait-elle annoncé.

Côte vie privée, Lââm a toujours aimé parler du couple solide qu’elle forme avec Robert Suber, Mariée depuis plus de 20 ans. Robert, est DJ, musicien et chanteur. « C’est l’homme idéal. Il a de l’humour, il est beau… Des hommes fidèles et honnêtes comme lui, il n’y en a pas beaucoup. Je ne pourrais pas vivre sans lui. Cela fait douze ans que nous sommes mariés et la flamme de l’amour n’a pas  cessée  de illuminer notre quotidien. (…) 70 % de mon succès, c’est à lui que je le dois. Ma réussite, c’est sa réussite », avait-elle affirmé il y a quelques années. En 2016, elle avait partagé sur Instagram à l’occasion de leur 20ème anniversaire de mariage des images du passé qui révèlent à quel point le couple jouit d’une véritable complicité.

Leur décision de ne pas avoir de gosses

Les tourtereaux ont décidé de ne pas avoir d’enfant, comme l’a affirmé la chanteuse au cours d’un entretien avec Non Stop People, en 2018. »Jamais. Je ne veux pas d’enfant. (…) J’adore les enfants mais je trouve qu’il faut avoir du courage pour en faire aujourd’hui. Il y a tellement d’enfants malheureux que je préfère m’occuper d’enfants malheureux », a-t-elle expliqué. C’était son choix permanant et éternel.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.