Après avoir croisé le fer devant la justice française, pendant plus de deux ans, contre Laura Smet et David Hallyday, Laeticia, épouse du célèbre chanteur de rock décédé, s’est avouée vaincue et a été entrepris d’enterrer la hache de guerre avec ses adversaires.

Au terme de ce long feuilleton judiciaire où elle a été contrainte de réviser à la baisse ses prétentions sur l’héritage de Johnny Hallyday, la veuve du Taulier a retrouvé un besoin irrépressible de se réconcilier, d’abord, avec Laura Smet qui a rejeté l’offre de paix émise par sa belle-mère en lui signifiant toute la haine qu’elle lui voue.

C’est certainement dans ce cadre et pour mieux accuser le coup durant cette période difficile marquée par ses déboires judiciaires et par les effets psychologiques de la pandémie du Covid-19, qu’elle s’est rendue au berceau de son enfance au sud de la France, où elle a retrouvé son père, André Boudou, qui l’a toujours accompagné et soutenu durant les pires épreuves de sa vie.

L’heure donc est à la détente chez Laeticia Halliday. Ainsi, après avoir savouré des vacances en Italie et en Grèce avec son compagnon, Pascal Balland, Laeticia a retrouvé le beau département de l’Herault en se réunissant avec sa mère, Françoise Thibaut, avant de se rendre chez son père avec lequel elle a déjeuné au restaurant « Coquillages & Crustacés ».

Ce retraité de 68 ans propriétaire du night-club « L’amnésia » situé au Cap d’Agd, l’avait accompagnée durant toute la période tumultueuse de ses démêlés avec les enfants de Jhonny en s’imposant comme son conseiller et comme son véritable mentor dans la bataille juridique qui l’a opposé contre Laura Smet et David Halliday.

Actuellement, c’est le père de Laeticia qui semble confronté à une mauvaise passe étant donné qu’en vertu des dispositions adoptées par l’Etat Français dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Coronavirus, les discothèques n’ont pas été autorisées à ouvrir leurs portes.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.