Laeticia Hallyday a rafflé tout l’héritage de son mari, ses dettes comprises. Pour éviter tout problème avec le fisc, elle vend la ville de Johnny.

Elle a hérité des dettes fiscales de Johnny

Laeticia Hallyday n’est pas au bout de problèmes. En effet, après une période tendue entre la veuve du rockeur et les enfants de ce dernier. Après près de 3ans,  un accord définitif a été convenu avec Laura Smet et David. Leaticia se retrouve désormais face à un autre défi. Celui de se débarrasser de sa villa de Pacific Palisades au cœur de Los Angeles aux USA. Dans le dernier numéro de Closer, la mère de Jade et Joy n’a pas d’autres choix que de liquider sa villa, l’héritage que lui a laissé son défunt mari. La veuve solde sa maison malgré son attachement à cet endroit en échange se la somme de 15 millions d’euros.

Une troisième œuvre en hommage au chanteur

Le vendredi 11 septembre a été une journée marquante pour Leaticia Hallyday. En effet, elle marque la mise en vente de la maison familiale qu’avait construit Johnny il y a dix ans. Depuis la publication sur le site de Coldwell Banker Realty de nombreuses personnes intéressées ont effectué le déplacement pour visiter la villa.

La villa en question est située dans située dans le quartier très huppé de Los Angeles (Californie). Elle possède pas moins de 1 000m2 habitables, plusieurs salons, une bibliothèque, un bar, une cuisine équipée, quatre suites, une salle de jeux, une terrasse avec vue sur le canyon, un studio d’enregistrement ou encore une salle de cinéma. De quoi faire rêver les futurs acquéreurs.

Leaticia Hallyday fait la publicité des dernières « aventures américaines » du rockeur en attendant la vente totale de sa maison. Après l’album posthume Mon pays c’est l’amour et le best-of composé de versions arrangées des titres du rockeur, la chérie de Pascal Balland à affirmée qu’un nouveau projet attendrait ses fans dès le 23 octobre 2020.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.