Le prince Charles serait en froid avec ses fils William et Harry d’après la biographie Finding Freedom des auteurs Carolyn Durand et Omid Scobie, consacré au couple que forment Harry et Meghan Markle. Des propos qui seraient complètement faux.

Des sources proches de Buckingham nient tout

Les auteurs de la biographie Finding Freedom (Harry et Meghan, libres en français) ne cesse de répéter que de lourdes tensions subsistent entre le prince Charles et ses deux fils. Carolyn Durand et surtout Omid Scobie justifient ces propos en citant notamment un incident qui serait survenu 70 ans du prince de galles. L’organisation d’une photo de famille pour marquer l’évènement aurait été « un cauchemar absolu » à cause des tensions Charles et ses deux fils, William et Harry. Contradictoire dans leurs propres, les auteurs de Finding Freedom affirment que le fils d’Elizabeth II soutient malgré tout le procès de son fils Harry et sa femme Meghan Markle dans leur procès contre Associated Newspapers, à la suite de la publication de la lettre adressée par l’actrice à son père.

A en croire des sources proches du palais royal, toutes les allégations de Caroyln Durand et Omid Scobie sont tout à fait fausses. « Non seulement ce livre décrit d’un point de vue unilatéral les divers griefs de Harry et Meghan, mais les allégations de rupture avec son père et de ce dernier soutenant leurs diverses affaires juridiques sont entièrement fausses », a fait savoir un initié.

Le prince Charles : c’est « complètement absurde »

Les sources proches de la famille royale se sont aussi exprimées sur le prétendu incident de la séance de photos pour les 70 ans du fils d’Elizabeth II. D’après eux, les informations relayées par Omid Scobie et Carolyn Durand dans les page de leur biographie ne seraient que des « balivernes ».

Le prince Charles aurait lui-même condamné ces rumeurs de rupture avec ses fils, les qualifiant de « complètement absurdes », selon les sources à Buckingham.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.