La tolérance des Britanniques a des limites (trop c’est trop), Dans les colonnes du journal britannique The Mirror, le sergent Trevor Coult déplore le comportement du prince Harry depuis qu’il s’est installé à Los Angeles.

Le prince Harry serait-il devenu persona non grata en Angleterre ? Ancien préféré de la reine, l’époux de Meghan Markle ne semble plus trouver grâce aux yeux des Britanniques qui l’ont vu grandir. En s’émancipant de la famille royale, le papa du petit Archie a renoncé à toutes ses obligations, mais aussi aux privilèges des Windsor. Un choix fait pour préserver son fils, mais aussi son mariage avec l’actrice. Depuis son départ pour les États-Unis, les langues se délient.

Jugé influençable, mais aussi manipulé par Meghan Markle, le portrait dépeint de l’ancien duc de Sussex est bien loin de son image de prince décontracté engagé dans de nombreuses bonnes causes. Parmi celles-ci, Harry aurait fait la promesse “de passer le reste de sa vie à se battre pour nous, les vétérans”, rapporte l’ancien Sergent Trevor Coult, dans les colonnes du journal The Mirror. Atteint de stress post-traumatique, il s’est confié sur le frère de William qu’il décrit comme un “idiot complet” qui “au premier signe de difficulté, il nous a tourné le dos à tous”.

« Il est devenu un parfait idiot »
Engagé, Harry aurait écrit à Trevor Coult pour soutenir sa campagne visant à lutter contre le suicide chez les vétérans. Toujours selon le sergent, le petit-fils de la reine “s’est perdu” depuis qu’il a quitté “avec Meghan Markle la Grande-Bretagne et la famille royale pour Hollywood”. Déçu par son renoncement à ses nominations militaires officielles, et notamment à son rôle de capitaine général des Royal Marines, Trevor s’est dit bouleversé par les récentes déclarations d’Harry affirmant que le Commonwealth “devrait assumer son passé inconfortable ».

« Il est devenu un parfait idiot. Ses commentaires sont dégoûtants et pour ma part, je suis heureux qu’il ait quitté le Royaume-Uni. Beaucoup de soldats de l’armée britannique sont aussi issus du Commonwealth. Ils ont combattu aux côtés de Harry et il devrait s’en souvenir”, estime le sergent. Virulent, il ajoute : “Il ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre, alors il est maintenant considéré comme un chercheur d’attention. Chaque fois qu’il parle ces jours-ci, il perd massivement ses soutiens ». « Nous respectons Harry pour son service, pour ce qu’il a fait dans le passé et pour avoir mis en place les Jeux Invictus pour les vétérans handicapés, mais tout cela est en train d’être défait maintenant”, a-t-il conclu.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.