Nous l’avions annoncé hier dans notre article publié sous le titre révélateur « Chronique d’une fin annoncée du mariage de Kanye West et Kim Kardashian », où nous pressentions,  au vu de la tournure rapide des événements, une fin imminente de la relation maritale entre les deux vedettes. 

Kanye West vient, en effet, de sonner le glas de leur mariage en annonçant tout de Go qu’il essaie depuis deux ans de divorcer de son épouse.

A coup de Tweet saccadés, le rappeur américain s’est livré, ces dernières semaines, à des attaques en règle contre Kim Kardashian qu’il accusée de tous les maux. Tantôt en la stigmatisant pour avoir essayé, selon ses dires, de l’enfermer, allusion à une soi-disant tentative de le faire admettre dans une unité psychiatrique dans un passé récent. D’autres fois, en la critiquant pour ses photos osées et impudiques auprès de certaines publications.

Le chanteur donne, à cet égard, l’impression qu’il ne parvient plus à maîtriser ses pulsions agressives en marquant, désormais, une hostilité manifeste contre sa conjointe, qui s’est emmurée, pour sa part, dans une sorte de silence avec quelques rares réactions ciblées ayant l’effet de fléchettes qui ont le don d’exaspérer Kanye West en le faisant, au fur et à mesure, sortir de ses gonds.

En témoigne sa déclaration du mercredi 22 juillet où elle a sollicité « compassion et empathie » pour son mari qui « souffre de troubles bipolaires », ou dans des déclarations précédentes où elle avait souligné son caractère « imprévisible », entendez par là sa dangerosité.

Dans ce bras-de-fer, Kim Kardashian donne l’impression d’être plus mature et surtout plus calculatrice. Ses interventions en public font l’effet, auprès du commun des mortels, qu’elle lutte avec ténacité pour sauver leur couple, alors, qu’en réalité, elle est, dorénavant, convaincue que le sort de leur mariage est scellé.

En face d’elle, il devient évident que la santé mentale de Kanye West est en train de partir en vrille et son état psychiques en pleine déchéance.

S’il est de notoriété que le célèbre rappeur n’en est pas à sa première crise du genre, quand on sait notamment, qu’il avait été admis dans le passé dans une clinique pour troubles mentaux et qu’il souffre de paranoïa, il semble que ses relations tendues avec sa femme ont connu, ces derniers mois, des pics, en particulier durant l’apogée de la pandémie du Coronavirus aux États Unis.

Si ce n’était la démarche conciliante de Kim Kardashian à son endroit à l’occasion de son 43ème anniversaire en juin dernier, on aurait vécu une fin prématurée de leur mariage.

L’annonce, toutefois, de la candidature de Kanye West aux présidentielles américaines et ses sorties fracassantes où il avait fait grand étalage devant son public de ses problèmes psychiques, ont largement envenimés les  relations du couple, les plaçant dans une optique de rupture quasi-inéluctable.

Comme on l’a dit hier dans notre article, espérons que cette séparation annoncée se déroulera sans casse.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.