Accusée de harcèlement et de racisme, Lea Michele a présenté ses excuses sur Instagram. « Ce qui compte, c’est que mon comportement a blessé des personnes », a notamment écrit l’actrice de Glee.

Lea Michele s’excuse publiquement

Son mea culpa suffira-t-il à apaiser les tensions ? Alors que les Etats-Unis font face à une vague de protestations sans précédent à la suite de la mort de George Floyd, le message de Lea Michele reste en travers de la gorge de ses anciens camarades de Glee.

La comédienne, enceinte de son premier enfant, avait écrit sur Twitter le 29 mai dernier : « George Floyd ne le méritait pas. Ce n’était pas un incident isolé et cela doit prendre fin. #BlackLivesMatter ». Une publication qui n’a pas du tout plu à l’une de ses collègues sur la série, Samantha Marie Ware. La jeune actrice l’a accusée de racisme : « Tu te souviens quand tu m’as fait vivre un enfer alors que j’avais mon premier rôle à la télévision ? Parce que moi, je ne l’oublierai jamais. Si je me souviens bien, tu as dit à tout le monde que si tu en avais l’occasion, tu ‘chierais dans ma perruque’, parmi d’autres micro-agressions qui m’ont fait remettre en question la possibilité d’une carrière à Hollywood.« 

Lâchée par Ariana Grande et Keke Palmer

La polémique n’a fait que s’amplifier au fil des jours. Plusieurs célébrités telles que Keke Palmer et Ariana Grande se sont désabonnées de la chanteuse de 33 ans. La star de Glee a également perdu un contrat avec la société HelloFresh, qui livre des repas à domicile. Face à l’ampleur de la controverse, Lea Michele a présenté ses excuses sur son compte Instagram. « Quand j’ai tweeté l’autre jour, je voulais soutenir nos amis, nos voisins et les personnes racisées pendant cette période compliquée, mais les réponses que j’ai reçues m’ont fait réfléchir à comment mon propre comportement envers d’anciens partenaires de séries pouvait être perçu » , a écrit l’ancienne compagne de Cory Monteith ce 3 juin.

Si la jeune femme avoue ne pas se souvenir des événements en question, elle regrette tout de même ses agissements. « Ce qui compte, c’est que mon comportement a blessé des personnes. Que ce soit mon statut de privilégiée et mon point de vue qui ont fait que j’ai été perçue comme insensible et inappropriée ou mon immaturité, je présente mes excuses pour mon comportement et pour toute la souffrance que j’aurais pu causer« , poursuit la future maman. « Je serai mère dans quelques mois et je sais que j’ai besoin de continuer à travailler sur moi et prendre la responsabilité de mes actions, pour que je puisse être un vrai modèle pour mon enfant et que je puisse transmettre mes leçons et mes erreurs, pour qu’ils puissent apprendre de moi.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.