Li-Meng Yan, virologue, est l’un des médecins chinois les plus réputés et crédibles en Occident. En effet, le docteur qui avait montré sa méfiance face aux autorités chinoises à propos du coronavirus dit avoir des preuves que la covid-19 est bien l’œuvre de l’être humain. Le médecin a quitté Hong Kong avec des preuves que le gouvernement chinois veut dissimuler.

Le docteur en exile

Li-Meng Yan est de plus en plus crédible en occident. La spécialiste en virologie et immunologie qui travaillait à l’université publique de Hong Kong avait était méfiante face aux autorités chinoises suite à apparition du coronavirus. Elle a dénoncée le comportement du gouvernement qui a essayé cacher et minimiser la propagation du virus. Li-Meng qui craint pour sa sécurité s’est exilée dans un lieu secret.

En effet, Li-Meng Yan détiendrait des preuves que le coronavirus a été créé dans un laboratoire
Li-Meng lors d’un entretien en duplex à l’émission « Loose women » sur ITV. La virologue affirme que allégations selon lesquelles le virus est parti d’un marché de Wuhan auraient été inventés pour dissimuler la vérité. Elle veut prouvée ses affirmations avec un rapport qu’elle publiera. Le médecin affirme qu’« Il vient du laboratoire de Wuhan ».

Li-Meng inquiète pour sa sécurité hésite à exposer les preuves


« La séquence du génome est comme une empreinte digitale humaine », dit t’elle. Et sur cette base, vous pouvez identifier ces choses. Je vais [utiliser ces] preuves pour dire aux gens pourquoi cela vient du laboratoire en Chine, pourquoi ce sont eux qui l’ont fabriqué. N’importe qui, même si vous n’avez aucune connaissance en biologie, pourra le lire, l’analyser, l’identifier et le vérifier par soi-même. »

Des dénonciations qui exposent le docteur à des dangers énormes et même sa famille n’est pas épargnée. Elle annonce : « Ils ont supprimé toutes mes informations et ils ont demandé de répandre des rumeurs sur moi, que je suis une menteuse, que je ne sais rien, (…). Ils essaieront de manipuler ma famille et mes amis et soudainement je n’existerai plus ».


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.