Meghan Markle, qui continue son procès contre Associated Newspaper Limited, a été réprimandée par le juge en charge de cette affaire, aujourd’hui 5 août 2020.

Une victoire temporaire.

Après avoir été forcée de payer les frais d’avocats du Mail on Sunday qui s’élevaient à près de 68 000 euros, Meghan Markle continue quand même son procès contre Associated Newspaper Limited.

La duchesse de succès a beau avoir marqué un petit point lorsque le juge lui a permis de garder secrète l’identité de ses cinq amis embarqués dans cette affaire, il n’en ait pas moins que cette pseudo-victoire n’est que temporaire.

En effet, d’après le tabloïd britannique Mirror, l’honorable juge Mr Justice Warby qui est très mécontent des fuites de l’affaire dans la presse a tenu à rappeler à l’ordre Meghan Markle, ainsi que la partie adverse : « Il est … clair qu’aucune des deux parties n’a, jusqu’à présent, été disposée à limiter la présentation de son cas à la salle d’audience. Les deux parties ont démontré leur empressement à faire valoir les mérites de leur différend en public, en dehors de la salle d’audience et principalement dans les médias », aurait-il déclaré avant d’avertir les deux plaignants : « Le fait qu’une partie dépose et publie immédiatement les caractéristiques préjudiciables et partisanes de la conduite de l’autre dans les médias avant une audience n’aide certainement pas ».

« Ce sera un procès avec un juge seul, pas un procès avec jury » souligne-t-il.

Les cinq amis que la duchesse de Sussex veut protéger à tout prix.

En mai dernier, on apprenait que cinq des amis de Meghan Markle pourraient se retrouver devant le tribunal à cause d’une interview donné au magazine People. Dans les colonnes de la publication américaine, ils s’étaient confiés au sujet du conflit entre Meghan Markle et son père et notamment d’une lettre qu’elle aurait envoyée à Thomas Markle.

Se sentant attaqué par les confidences des amis de sa fille dans la presse, Thomas Markle a voulu publier le contenu de la mystérieuse lettre. On murmurait alors que les amis de Meghan Markle pourraient être interrogés afin de savoir s’ils avaient agis ou non en connivence avec Meghan Markle pour dévoiler qu’elle avait envoyé lettre à son père.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.