Celle qui, désormais, fait battre le cœur de Michel Drucker s’appelle Tina…

Les plus belles histoires s’avèrent parfois plus fragiles qu’elles n’y paraissent… Depuis quarante-sept ans, Michel Drucker ne se prive pas de répéter combien il est éperdument amoureux de son épouse, Dany Saval ! Néanmoins, l’ex-actrice se trouve de plus en plus souvent dans leur belle maison d’Eygalières à soigner les animaux qu’elle recueille, tandis que l’animateur de France 2 vit à Paris, accaparé par son travail qu’il aime tant. La star de la télé avait du reste confié à Notre Temps avoir connu avec sa femme certaines heures difficiles : « Ça n’a pas toujours été un long fleuve tranquille, mais notre couple a tenu. J’ai eu une chance énorme ! » Mais, aujourd’hui, il semble-rait que cette chance se soit volatilisée, et qu’une autre femme en ait profité pour s’engouffrer dans cette brèche et ravir le cœur de Michel !

Comme nous vous l’avions raconté en mai dernier (FD n° 3845), si le temps du confinement dû à la crise sanitaire aura scellé certaines relations, il en aura malheureusement séparé d’autres… De fait, cette période inédite a été vécue d’une façon très particulière par les Drucker. Le présentateur de Vivement dimanche, rapidement alerté par son frère chercheur, Jacques, de la dangerosité du coronavirus, est parti se réfugier dans sa maison des Alpilles dès le 16 mars. « Je me mets en stand-by et je fais très attention, j’ai des gants, j’ai du gel, je prends ma température comme tout le monde », avait-il confié au Midi Libre. Mais tandis qu’il filait vers la Provence, Dany, elle, avait préféré rester dans la capitale ! Un éloignement que Michel Drucker avait confirmé, début mai, au Parisien qui l’interrogeait sur ces semaines de retrait en famille : « Oui, avec ma fille Stéphanie et ma petite-fille Rebecca », avait-il reconnu, ne prononçant pas un seul mot sur Dany… Cette dernière, âgée de 78 ans, aurait prétexté vouloir, entre autres, s’occuper de nourrir les oiseaux ! Une occupation qui lui avait d’ailleurs valu de se cogner le pied assez violemment, en sortant sur la terrasse, et de récolter un orteil cassé !

De son côté, cet hyperactif de Michel s’était trouvé d’autres missions, confectionnant des masques en tissu qu’il distribuait dans son village, et communiquant régulièrement avec nos aînés vivant dans les Ehpad par le biais de la page Facebook Stop à l’isolement, leur racontant des anecdotes sur les nombreux artistes qu’il côtoie. Cette parenthèse imprévue n’était-elle pas le moment idéal pour faire une rencontre magique ou se lancer à corps perdu dans une aventure grisante ? Michel Drucker l’a prouvé, tout au long de son existence et de sa carrière, il ne s’est jamais privé de réaliser ses rêves… voire ceux des autres ! Et justement, c’est au cours de ce confinement forcé qu’il a rencontré une certaine Tina. Vous l’aviez évidemment compris, bien que Michel et sa moitié aient vécu cet isolement chacun de leur côté, celle qui a fait craquer ce grand amoureux des gens est loin d’être une rivale pour Dany ! Cette honorable dame de 98 ans a tout simplement eu la chance, le 22 avril dernier, de parler à son idole – par téléphone bien sûr ! – grâce à l’opération « Rêves de seniors » (voir encadré ci-contre)…

Ce matin-là, à la grande surprise de cette fervente admiratrice, qui soufflera ses 99 bougies en novembre, la voix de l’animateur a retenti au bout du fil : « Je ne réalise toujours pas que Michel Drucker m’a appelée, il est très sympa ! », s’est-elle exclamée. Et d’ajouter, ravie : « Je l’aime beaucoup. Je regarde l’émission Vivement Dimanche tous les dimanches après-midi. Je ne pourrais pas vous dire depuis quand je la regarde, mais ça fait des années et des années. Elle est vraiment formidable cette émission ! » Un instant inoubliable pour la nonagénaire qui pourra, espérons-le, bientôt rencontrer sa vedette préférée en chair et en os !

Clara MARGAUX

RÊVES DE SENIOR

« Ce n’est pas parce qu’on a déjà parcouru une bonne partie de sa vie qu’on n’a plus le droit de rêver. Au contraire ! », affirme Benjamin Zimmer, directeur délégué associé de Silver Alliance, un collectif regroupant des entreprises liées au bien vieillir (Cnav IDF, Audika, Doro, Les Senioriales…). Ainsi, leur opération « Rêves de seniors », née l’année dernière, a déjà permis à Jean-Pierre, 85 ans, de rencontrer l’astronaute Thomas Pesquet, à Janine, 86 ans de s’envoler en montgolfière, et à quatre sexagénaires de traverser l’Atlantique à la rame ! Et ce n’est pas fini, car ceux qui le souhaitent peuvent désormais déposer leur vœu sur un site Internet dédié (revesdeseniors.fr). La requête sera examinée par un jury composé de sept membres, dont Jean-Paul Boudeville, le doyen des pongistes français, et Marie-France Gosselet, qui a lancé l’association Footeuses à tout âge. Prêt à tenter votre chance ?

Julie BOUCHER


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.