Kenneth Petty, le mari de Nicki Minaj, attend actuellement de passer devant la justice. Afin de pouvoir être présent à l’accouchement de Nicki, Petty a supplié le juge en charge de son affaire de modifier les termes de sa libération provisoire dans une requête qu’a obtenu HollywoodLife, le 29 juillet 2020.

 

Le lourd passé du mari de Nicki Minaj

Nicki Minaj semble nager dans le bonheur avec son mari, qu’elle a épousé le 29 octobre 2019. Toutefois, Kenneth Petty est loin d’être le genre d’homme qu’une mère désire pour sa fille.

D’ailleurs, le casier judiciaire du mari de la rappeuse américaine est lourd et, soyons franc, inquiétant. En 1995, Kenneth Petty est reconnu coupable de tentative de viol sur sa petite amie présumée de l’époque âgée de 16 ans et condamné à près de 4 ans de prison.

En 2006, le mari de Nicki Minaj prend 10 ans pour homicide involontaire au premier degré pour avoir tiré et tué un homme. Une peine qui aurait pu s’avérer bien plus lourde si la première charge de meurtre avait été retenue. Kenneth Perry sort de prison en 2013, après avoir purgé 7 ans.

Et les soucis judiciaires de Perry continuent encore. Alors que Nicki Minaj savoure les joies de sa première grossesse, Kenneth Petty, lui, attend de passer devant le juge pour infraction à la justice.

 

Un couvre-feu imposé qui clash avec les heures d’accouchement

Lorsque Nicki Minaj et Kenneth Perry avaient déménagé en Californie en 2019, Perry a “oublié” de déclarer son statut de délinquant sexuel dans son nouvel État de résidence. Un manquement grave et tout à fait contre la loi pour lequel il a été arrêté le 4 mars 2020.

Petty plaide non-coupable devant le juge et est relâché en liberté provisoire avec bracelet électronique et couvre-feu obligatoire. Il a dû rendre son passeport et n’est pas autorisé à quitter l’Etat de Californie. Ce sont ces termes de sa liberté provisoire qui empêcherait Kenneth Perry d’être à côté de Nicki Minaj lors de son accouchement.

Mais bonne nouvelle pour Nicki Minaj! Le bureau du procureur n’est semblerait-il pas contre à la demande de Perry et qu’il ne manquerait plus que la signature du juge pour lui permettre de voir venir au monde son fils.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.