Le Nigeria au cœur du coronavirus. Le confinement dû à la crise a eu des effets négatifs sur plusieurs personnes. En effet, la population nigériane ne fait pas l’exception. Les cas de violences sexuelles, viols et autres se sont multipliés de façon exponentielle sur les personnes fragiles durant cette période. Cependant, Le gouvernement a pris des mesures très strictes à face à cette situation. Il décide une règle punitive contre les violeurs. Ainsi, toute personne accusée de viol sera castrée et les personnes accusées de viol sur mineur subiront la peine de mort.

L’État de Kaduna au Nigeria prend des mesures drastiques contre les violeurs

Au Nigeria, l’État de Kaduna adopte une loi à propos des cas de violences sexuelles. Une loi exceptionnelle à l’encontre des agresseurs sexuels. Le gouvernement Nasir Ahmad El-Rufai a signé une loi régionale qui vient abroger le code pénal national concernant les agressions sexuelles. Alors l’Etat de Kaduna sera désormais à craindre en matière punitive. Au paravent, les violeurs étaient condamnés à 21 ans de prison au Nigeria. En cas de viol sur mineur, c’était la perpétuité.

La condamnation passe de la perpétuité à la peine de mort

Les mouvements féministes ont atteint leur objectif dans le Kaduna au Nigeria. Les dirigeants se sont enfin prononcés, une décision satisfaisante a été prise à l’encontre des agresseurs sexuels. Ainsi la peine de mort a été requise pour les violeurs d’enfants de moins de 14 ans. Une mesure qui vient en remplacement àde la peine à perpétuité. Quand aux violeurs d’adultes, ils auront 21 ans de prison plus une castration chirurgicale pour les hommes et l’ablation des trompes de Fallope pour les agresseurs de sexe féminin.

Le pays de Muhammadu Buhari a toujours la peine de mort dans son code pénale même si le nombre de cas sont faible. Le pays n’a enregistré aucune peine de mort depuis 2015. Cette année-là, 3 personnes ont été exécutées, et depuis 1990, Amnesty International a recensé l’exécution d’un mineur. Le pays le plus peuplé d’Afrique prend des mesure très strictes de quoi à rassurer les familles.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.