En novembre dernier, le prince Andrew s’est retiré de la vie publique à la demande de la famille royale suite à son interview polémique à propos de l’affaire Epstein. Et son sort au sein de la monarchie est désormais scellé.

Les devoirs royaux, c’est terminé pour le prince Andrew. Evincé de la monarchie depuis son interview catastrophique accordée à la BBC pour parler du scandale Epstein, le fils d’Elizabeth II ne retrouvera pas ses obligations de duc d’York. Une source a en effet affirmé au Sunday Times que la famille royale « n’avait pas l’intention de revenir » sur sa décision concernant le retrait de la vie publique du prince Andrew, le qualifiant notamment de « busted flush », comprendre ici que sa réputation est éclatée, et que sa présence au sein de la famille est même considérée comme « toxique » pour les Windsor.

Un véritable coup dur pour le duc d’York qui depuis plusieurs mois essuie les retombées de son interview, et laisse derrière lui une odeur de scandale. Car en plus d’être désormais persona non grata au sein de sa propre famille, obligeant notamment sa fille Beatrice a reporter son mariage une première fois à cause de l’implication de son père dans l’affaire Epstein, voilà que les témoignages accablants se succèdent à son sujet. Si son image en a pris un coup depuis la sortie de la mini-série Netflix Jeffrey Epstein : Pouvoir, argent et perversion, avec les témoignages de victimes présumées du milliardaire, plus récemment, c’est la cousine du duc, Christina Oxenberg, qui a livré un nouveau témoignage, notamment à propos de Ghislaine Maxwell.

Un groupe de crise pour redorer le blason des Windsor

Échaudée par les scandales à répétition, entre le prince Andrew et le départ en mars dernier de Meghan Markle et du prince Harry, Elizabeth II a décidé d’éviter la catastrophe à sa famille en convoquant une réunion dans le plus grande secret. Et ce avec un groupe de crise, constitué des membres seniors de la famille et de leurs proches conseillers. Un groupe qui a pour but « de faire en sorte que la monarchie reste pertinente dans la société moderne », comme le rapportait Express.co. Et bien entendu, qui va tenter de redorer l’image de la famille…

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.