Le Prince Harry, soucieux de conserver sa licence de pilote, a rejoint un club d’hélicoptère situé en Californie. En vrai passionné, il est tout de même obliger de faire ses heures de vols.

Un militaire dans l’âme

Le prince Harry a dernièrement rejoint un club d’hélicoptère californien, situé non loin de sa nouvelle maison de Santa Barbara. En effet, le papa du petit Archie a pris cette décision dans le but de conserver sa licence de pilote. Harry avait fait une formation dans l’armée de l’air il y a quelques années. Il avait fait cette formation en 2008 dans le but de savoir piloter des hélicoptères militaires.

Harry obtient alors son brevet de pilote en 2010 et réussi réussit son vol test sur l’hélicoptère d’attaque Apache environ un an plus tard. Il est nommé capitaine en avril 2011 et le 8 juillet 2013. Il apprend alors qu’il a réussi son examen de commandant de bord. Le prince Harry est désormais à mesure faire des balades aériennes avec sa famille. Le brevet est soumis à des conditions qu’il faut respecter pour le conserver. Cependant il faut effectuer un certain nombre d’heures de vol par année, que ce soit aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni, afin de conserver le précieux sésame. Un proche de Harry lors d’un entretien dans The Sun le 18 septembre 2020, a déclaré : « Il est vraiment fier de cette licence. Il a travaillé dur pour cela ».

Un diplôme qu’il compte utiliser à titre personnel

Le fils cadet de Lady Diana âgé de 36 ans désir « garder ces heures [de vol] pour son usage personnel » vu que la licence « donne la liberté » de faire des tours dans les airs comme il le souhaite et quand il le souhaite. En attendant d’avoir son propre hélicoptère quand il en aura envi, Harry pourra conserver sa licence. Le fils de Diana a été au service de l’armée britannique pendant 10 ans.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.