« The Troubled Prince« , un documentaire diffusé sur Channel 5, revient sur cet épisode méconnu de la vie du duc de Sussex.

Il le prouve encore aujourd’hui :Harry est toujours le rebelle de la famille royale britannique. Mais ses pires frasques semblent tout de même derrière lui. Soirée déguisé en soldat SS, fêtes débridées à Las Vegas, sortie en boîte jusqu’à la crise de foie… le Prince a longtemps fait les choux gras de la presse outre-Manche à cause de son mode de vie. Prince Harry : The Troubled Prince, un récent docu, se replonge dans les pans les plus rock’n’roll de la vie du frère William.

On y apprend notamment que le prince Charles, se faisant un sang d’encre pour son fils, l’a contraint de passer par la case cure de désintoxication. À 16 ans, Harry préfèrerait de loin l’ambiance festive des pubs à celle, plus morose, des bancs d’école. Un penchant pour la boisson qui aurait pu mettre en péril la dernière ligne droite du secondaire. En 2002, le prince de Galles le traînera donc à Featherstone Lodge, un établissement de la banlieue londonienne. Là, il espère que les expériences de toxicomanes lui feront l’effet d’un électrochoc. Si cette expérience lui a ouvert l’esprit, c’est surtout l’armée – il entamera sa formation à la Royal Military Academy de Sandhurst trois années plus tard – qui fera d’Harry un homme nouveau.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.