Le prince William et Kate Middleton sont de nouveau la cible de rumeur. Ils auraient tenté d’imposer au prince Harry l’une de ses ex.

Cet ancien amour du duc de Sussex refait surface dans les colonnes des magazines. Notamment depuis leurs retrouvailles à la fête d’adieu du prince Harry à ses amis, lors de son retour au Royaume-Uni pour la cérémonie du Commonwealth au début du mois de mars.

Il s’agit de Chelzy Davy, qui après une relation de sept ans, avait décidé de rompre, ne souhaitant pas mener la vie de princesse remplie de protocole. Elle faisait cependant partie des invités du prince Harry à son mariage avec Meghan Markle.

Le prince William et Kate Middleton sont accusés d’avoir voulu la rétablir dans la vie du duc de Sussex, pour se débarrasser de Meghan Markle. Mais il n’en est rien. Chelzy Davy n’a jamais rêvé d’être membre de la famille royale. «Princesse Chelsy ? Vous n’êtes pas prêt de voir ça», aurait-elle dit plus d’une fois à ses amis.

«Certaines personnes sont définitivement meilleures que d’autres pour cela», confiait-elle au Times. Depuis, leur relation a évolué sur le fil de l’amitié. Meghan Markle n’aurait donc pas besoin de s’inquiéter. « Ils ont une complicité certaine, mais je doute qu’il se passe à nouveau quelque chose entre eux », confiait un proche.

La jeune Chelzy Davy vit désormais entre le Cap, en Afrique du Sud, et Londres où elle a toujours un appartement. Interrogée sur le Megxit, la créatrice des bijoux Aya affirmait préférer « tout simplement ne rien dire au sujet d’Harry et Meghan »

« Je suis très heureuse de là où je me trouve aujourd’hui. Tout dans ma nouvelle vie me plaît. Je poursuis un projet passionnant en Afrique et je m’éclate dans la création. Tout est enfin rentré dans l’ordre », concluait la zimbabwéenneencore effarée par les sacrifices qu’implique la vie au sein de la cour.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.