Elle est la cible des critiques depuis son défilé Savage x Fenty. Qui était diffusé sur Amazon Prime le 2 octobre dernier. Rihanna vient de présenter ses excuses à la communauté musulmane.

Sept ans après avoir été expulsée de la mosquée Sheikh Zayed à Abu Dhabi. Rihanna choque une nouvelle fois la communauté musulmane. La chanteuse de « We found love » a eu droit à un déferlement de critiques. Ces derniers jours, sur la Toile, après la diffusion, le 2 octobre dernier, du défilé de sa dernière collection de lingerie, Savage x Fenty, sur Amazon Prime.

D’abord les excuses de la DJette

En cause : la bande son du spectacle, qui a particulièrement choqué les fans. Il s’agit d’une musique, intitulée « Doom ». Sortie il y a deux ans, et imaginée par la productrice londonienne nommée Coucou Chloé. Elle reprend en version remixée et accélérée les paroles du prophète Mahomet, sur la fin des temps et le jour du jugement. Il n’en fallait pas plus pour qu’une polémique éclate sur la Toile (et dans TPMP).

Ce 5 octobre, c’est d’abord Coucou Chloé qui a présenté ses excuses sur Twitter. Elle a expliqué : « Je voudrais m’excuser pour le tort que j’ai causé avec ce morceau ». Et d’ajouter : « La chanson a été créée à partir de sample de morceaux de Baile Funk que j’ai trouvés en ligne. À l’époque, je n’étais pas au courant que ces extraits utilisaient du texte d’un hadith islamique ». Pour conclure, l’artiste a assuré : « J’assume l’entière responsabilité du fait que je n’ai pas recherché ces mots correctement et je tiens à remercier ceux d’entre vous qui ont pris le temps de m’expliquer cela. Nous sommes en train de retirer la chanson de toute urgence de toutes les plateformes de streaming ».

Ensuite celles de Rihanna

Ce 6 octobre, c’est maintenant au tour de Rihanna, en personne de s’exprimer. En story Instagram, l’ex de Drake a expliqué : « J’aimerais remercier la communauté musulmane pour avoir signalé une énorme erreur qui était involontairement offensant dans notre défilé Savage x Fenty. Je voudrais surtout m’excuser pour cette faute involontaire et négligente. Nous comprenons que nous avons blessé beaucoup de nos frères et soeurs musulmans et je suis incroyablement démoralisée par cela. Je ne joue pas avec un quelconque manque de respect envers Dieu ou une quelconque religion et donc l’utilisation de la chanson dans notre projet était complètement irresponsable. En allant de l’avant, nous ferons en sorte que ce genre de situation ne se reproduise plus jamais. Merci pour votre pardon et votre compréhension ». C’est dit.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.