Invitée de RTL, la chanteuse est revenue sur la guerre qu’elle fait à la presse people.

Alors qu’elle vient de sortir la réédition de son album « King of the World« ,  et qu’elle s’apprête à en sortir un nouveau en 2021, Sheila a une idée de livre dans lequel elle reviendrait sur l’envers du décor de sa carrière, comme elle l’expliquait sur RTL.

Ce livre serait l’occasion pour elle de régler ses comptes avec la presse people qu’elle déteste farouchement : « Je suis très obsédée par ça, très traumatisée. J’arrive à un point culminant de ma vie où il faut que ça sorte, il faut que ça stoppe. Les procès, je dois en avoir dix en route sur une année donc je suis en apnée là. Ou je mets une bombe ou alors j’écris. Et je crois que c’est mieux d’écrire « .

Cet enfer que vit la chanteuse dure depuis des années, mais encore plus depuis l’été 2017 et la mort de son fils Ludovic Chancel, né de son union avec Ringo. « Ça me bouffe de l’intérieur. Ils vont très très très très loin. Le jour où il y a eu la disparition de Ludo, je me suis dit qu’ils allaient lâcher le truc, il n’y a plus rien à dire, on ne pouvait pas dire plus que ça. Mais pas du tout ! Et ça renchérit, et on a fait le comble du comble « .

Très touchée par ces Unes et ses articles à son encontre, elle cherche à extérioriser, et ce projet de biographie serait pour elle le meilleur moyen d’y parvenir pour que les gens comprennent ce qu’elle vit depuis de nombreuses années : « Là je suis en guerre. Et quand je suis en guerre, je ne suis pas bonne. Donc je vais préparer ça, mais je ne peux pas laisser cela, je ne peux pas physiquement. Personne ne réalise que c’est comme ça depuis que j’ai 17 ans, ce n’est pas juste un petit coup comme ça. Ça n’a jamais cessé. Il faut que ça cesse ».


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.