Depuis son acquisition du collège royal et militaire de Thiron-Gardais en 2012, Stéphane Bern rencontre de sérieuses difficultés financières. Il a tenu à clarifier certains points et à expliquer où il a perdu tout son argent.

Le collège royal de Thiron-Gardais, véritable gouffre financier

Stéphane Bern est sans doute l’un des animateurs préférés des Français. Chaque année, il se retrouve en tête de classement, aux côtés de Nagui ou encore Jean-Luc Reichmann. Cela dit, ce n’est pas pour autant qu’il roule sur l’or !
Ainsi, il a fait l’acquisition du collège royal et militaire de Thiron-Gardais en 2012. Lui qui est passinné d’histoire, ce bien immobilier fait sa fierté, mais s’avère aussi être un véritable gouffre financier.
S’il a coûté 300 000 euros à l’achat, il nécessite environ 4 millions d’euros de travaux de rénovation. Une somme colossale, que l’animateur de 56 ans n’a pas en sa possession. « Évidemment, j’ai hypothéqué mon appartement et emprunté sur plus de vingt-cinq ans. Si je suis très objectif avec moi-même, je suis ruiné, mais fier ! », avait-il donc déclaré à Télé-Loisirs.
Face à l’inquiétude de certains de ses fans, l’animateur a tenu à clarifier les choses : malgré ce qu’il a pu dire il y a quelques mois, il n’est pas tout à fait sur la paille, ou presque !

Stéphane Bern fait le point sur sa situation financière

Interviewé par Le Parisien, Stéphane Bern a démenti l’information selon laquelle il serait sans le sou. « Ce n’est pas exactement ce que j’ai dit mais c’est vrai que tout mon argent y passe, mes droits d’auteur, l’argent des émissions. Ici c’est un peu le tonneau des Danaïdes. Mais je ne veux faire pleurer personne », a affirmé l’animateur de Secrets d’Histoire. D’ailleurs, si ce projet lui a coûté une véritable fortune, il ne compte pas faire de retour sur investissement. En effet c’est à sa Fondation qu’il léguera le bien s’il lui arrive un jour malheur. Son but ? Rendre le collège royal et militaire de Thiron-Gardais accessible au plus grand nombre. Un rêve encore inachevé pour le Monsieur Patrimoine d’Emmanuel Macron qui, grâce à cet investissement, a le sentiment « non pas d’avoir réussi dans la vie mais d’avoir réussi sa vie. »


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.