La mort de George Floyd et la réaction de Donald Trump ont provoqué un embrasement dans plusieurs villes des États-Unis, où les habitants s’insurgent contre les violences policières. Sur Twitter, Taylor Swift a fustigé les propos du président américain, et son message a provoqué un emballement sans précédent

La mort de George Floyd a provoqué un vent de colère aux États-Unis. Lundi 25 mai 2020, cet Afro-Américain âgé de 46 ans est décédé à la suite d’une arrestation particulièrement violente, à Minneapolis. Alors qu’il assurait ne plus pouvoir respirer, le policier Derek Chauvin a maintenu son genou sur la nuque de George Floyd, plaqué au sol.

Depuis, des manifestations et des émeutes ont éclaté dans la ville du Minnesota et le reste des États-Unis, pour protester contre les violences policières à répétition. Le 29 mai dernier, Donald Trump réagissait aux événements survenus à Minneapolis avec le tweet suivant :

Ces RACAILLES déshonorent la mémoire de George Floyd, et je ne les laisserai pas faire. Je viens de parler au gouverneur Tim Walz et lui ai assuré que l’armée est à fond derrière lui. À la moindre difficulté nous reprendrons le contrôle, quand les pillages commencent, les coups de feu aussi. Merci !
Un message qui a provoqué un véritable tollé sur la Toile. De nombreuses célébrités ont fustigé les propos du président américain et affiché leur soutien au mouvement Black Lives Matter. C’est le cas de Taylor Swift. Sa charge contre Donald Trump a d’ailleurs battu des records sur Twitter.

Le message de Taylor Swift relayé massivement
En réponse au tweet polémique du milliardaire de 73 ans, l’interprète de You Need to Calm Down a répondu dans la foulée, en s’adressant directement à lui :

Après avoir attisé le feu de la suprématie blanche et du racisme depuis le début de votre mandat, vous avez le culot de jouer l’autorité morale avant de menacer (de l’usage) de la violence. Nous allons voter pour vous chasser en novembre.
Jamais Taylor Swift n’avait suscité autant de réactions sur les réseaux sociaux. À l’heure actuelle, son message a été retweeté plus de 520 000 fois et « liké » plus de 2,1 millions de fois.

Face aux déclarations de Donald Trump, la chanteuse de 30 ans a estimé qu’il était nécessaire de réagir. Une source proche de la star a expliqué au magazine Us Weekly :

Taylor a pensé qu’il était nécessaire de prendre la parole contre Trump et de montrer quelles étaient ses valeurs morales. Elle a réalisé combien sa voix pouvait compter et voulait l’utiliser pour faire le bien. Elle voulait prendre la parole contre les inégalités de ce monde, supporter les minorités et aussi montrer à quel point elle est anti-Trump


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.