Elle est présente en France, elle a déjà mordu 4 personnes
Une nouvelle espèce d’araignée très dangereuse a débarqué en France. Elle a déjà fait plusieurs victimes dans les Pyrénées orientales. Son venin peut provoquer des lésions cutanées, des brûlures, de la fièvre et de fortes douleurs. Les risques de décès ne sont pas négligeables. D’après les premières informations, il s’agirait d’une recluse brune. On attend maintenant la confirmation des experts.

Les victimes présentaient les mêmes symptômes

Les araignées provoquent une peur inversement proportionnelle à leur taille. Depuis le début du mois de juillet, 4 personnes se sont rendues aux urgences. Une partie de leur peau était noire, elles souffraient aussi de fièvres et de brûlures. Les victimes présentaient des symptômes identiques. « C’était tout violet. Et puis ça s’est infecté et j’avais un trou assez profond », a raconté Laeticia.
Heureusement, le pronostic vital des patients n’est pas engagé, leur état est stable. Les médecins ont réussi à endiguer la propagation de l’infection. Selon la gravité de la situation, une petite intervention chirurgicale serait nécessaire pour retirer la chair morte.

« L’araignée n’avait jamais été vue en France jusqu’à aujourd’hui »
D’après les témoignages, le responsable serait une petite araignée appelée la recluse brune. Cette petite bestiole mesure à peine 1.5 cm, mais sa morsure est très dangereuse, surtout si elle n’est pas traitée à temps. Généralement, on la trouve en Amérique du Nord. Néanmoins, depuis quelque temps, plusieurs journaux ont rapporté sa présence sur le sol européen. Le cas des Pyrénées orientales n’est pas une exception.
Cependant, les spécialistes gardent la tête froide. Un expert du Conservatoire d’espaces naturels à Toulouse exprime ses doutes : « Moi je demande à voir la bête. Ce serait intéressant qu’un arachnologue puisse voir le coupable pour confirmer ou infirmer la thèse de départ. Cette araignée n’a jamais été vue en France ».
Quoi qu’il en soit, il est toujours important de rester prudent.