Ce dimanche 27 septembre, les gendarmes de Villefontaine recherchent une jeune fille de 18 ans qui a disparu depuis ce samedi soir dans la commune.

La communauté recherche activement la jeune fille

Une nouvelle battue est en cours depuis, pour retrouver Victorine. Elle part du quartier des Fougères où était attendue la jeune fille, samedi soir. Un appel diffusé par la soeur de Victorine Dartois, sur Facebook, a été très largement entendu. En effet, environ 200 personnes sont réunies actuellement à proximité de l’école Christophe-Colomb. Les militaires de la brigade de Villefontaine ainsi que la police municipale sont également présents afin de coordonner les recherches qui devraient débuter dans les minutes à venir.

Plusieurs groupes de 25 personnes se sont déjà formés et sont partis afin d’arpenter les différents quartiers de la commune. Chacun est ainsi sous la direction d’un chef de groupe. Les gendarmes indiquent que ce ne sont pas eux qui ont demandé à ce que ces groupes de recherches se mettent en place, même s’ils encouragent l’initiative et tentent d’encadrer le dispositif.

Intervention imminent de la gendarmerie de Villefontaine

A 12h30  les gendarmes de Villefontaine recherchent de la jeune fille disparue depuis ce samedi soir dans la commune.

Plusieurs groupes de personnes sont ainsi à la recherche de la jeune fille qui a disparu depuis samedi soir. Les recherches se concentrent actuellement aux abords du stade de la Prairie, de l’étang Saint-Bonnet, de la montée de Vaulx-Milieu. Ces recherches ont démarré depuis plusieurs heures.

Contacté, le parquet de Vienne confirme cette information et indique qu’une enquête pour disparition inquiétante a été ouverte. Elle est désormais confiée à la brigade territoriale de Villefontaine.

« Les investigations se poursuivent pour la retrouver, et cette disparition est prise très au sérieux, mais pour le moment nous n’avons pas d’élément supplémentaire ». C’est que souligne  Audrey Quey, la procureure de la République de Vienne.

Plus tôt ce matin, le post Facebook de la sœur de la jeune fille faisait état de cette disparition. La publication indiquait qu’elle « était en route pour rentrer à la maison, de Saint-Bonnet centre jusqu’aux Fougères. Elle était habillée avec un jean et un pull rose Nike. En plus d’une paire de baskets puma blanches, des grosses boucles d’oreilles créoles, un petit sac à main blanc et des lunettes de soleil. »


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.