Zindzi Mandela, la plus jeune fille du premier président noir sud-africain Nelson Mandela, engagée dans la lutte contre l’apartheid, est décédée ce lundi 13 juillet, à l’âge de 59 ans, dans un hôpital de Johannesburg, a-t-on appris de sources officielles. Les causes de son décès n’ont pas été précisées.

Pour le moment, très peu d’informations ont filtré depuis l’hôpital. Elle laisse derrière elle plusieurs enfants.
Zindzi Mandela, la plus jeune fille de la militante Winnie Mandela et de Nelson Mandela, dirigeant historique de la lutte contre le système politique institutionnel de ségrégation raciale (apartheid) et premier président de la République d’Afrique du Sud de 1994 à 1999, est morte à l’âge de 59 ans.

Selon les médias sud-africains, elle est décédée lundi 13 juillet 2020 au petit matin dans un hôpital de Johannesburg. Pour le moment, les causes de la mort ne sont pas connues.

Loading...

Elle laisse derrière elle un mari, Molapo Motlhajwa, et quatre enfants : Zoleka Mandela (1980), Zondwa Mandela (1985), Bambatha Mandela (1989) et Zwelabo Mandela (1992). Ils sont nés de sa relation avec son premier mari, Zwelibanzi Hlongwane.

Zindzi Mandela avait été nommée en 2015 ambassadrice de l’Afrique du Sud au Danemark et devait prochainement prendre ses fonctions d’ambassadrice au Liberia. Nelson Mandela, qui a été marié à trois reprises, a eu six enfants, dont quatre sont aujourd’hui décédés, notamment Thembekile, tué dans un accident de la circulation en 1969, cinquante et un ans jour pour jour après Zindzi.